Qui n’a jamais été déçu, surpris, énervé, amusé (Rayez la mention inutile) par les prévisions de Météo France ? 

Bref, le pire n’est jamais sûr, surtout quand on parle de prévisions à une semaine, mais toujours est-il que l’institution française nous prévoit pour le moment un Grand Prix de France agrémenté d’averses.

meteo

Voyons donc le bon côté des choses : si cela venait à se confirmer, il y aurait là de quoi tester l’adhérence exceptionnelle du nouveau revêtement du circuit sarthois (voir interview exclusive ici), et donc, une fois de plus de redistribuer les cartes dans un championnat qui commence, dans ce domaine, à furieusement ressembler à celui de la saison 2016 lors de laquelle pas moins de 9 pilotes étaient montés sur la plus haute marche du podium…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :