Le pilote Repsol Honda arrive sur le circuit allemand avec, enfin, une annonce à faire. Ce n’est plus qu’une question d’heures avant de savoir ce qu’il fera réellement l’an prochain : coéquipier de Franco Morbidelli chez Yamaha Petronas ? Retraite ? Autre chose ? Quoiqu’il en soit, le week-end devrait mieux se passer cette fois, car le tracé du Sachsenring lui a toujours plutôt bien réussi.


Dani Pedrosa devrait enfin pouvoir se concentrer à cent pour cent sur ses performances ce week-end, maintenant que son avenir est fixé. Après l’annonce qu’il fera, très certainement jeudi, lors d’une conférence de presse exceptionnelle, il aura enfin l’esprit libre après des semaines, voire des mois de négociations qui l’empêchaient d’être totalement concentré lors des Grands Prix.

De plus, le circuit du Sachsenring est idéal pour les Honda et leur a toujours réussi. Le pilote espagnol y détient d’ailleurs six victoires, deux en 250cc en 2004 et 2005, et quatre en MotoGP en 2007, 2010, 2011 et 2012, ainsi que quatre podiums et une pole position. Ces statistiques devraient lui permettre de reprendre confiance et de revenir devant après un Grand Prix des Pays-Bas extrêmement compliqué, et un début de saison globalement difficile.

Pedrosa est d’ailleurs plutôt positif et confiant en vue de ce week-end qui pourrait marquer une forme de renaissance pour lui : « J’ai hâte d’être à la course du Sachsenring, un circuit que j’apprécie. Durant la seconde partie de la course à Assen, nous sommes parvenus à avoir un meilleur rythme au tour que lors du reste du week-end, donc nous allons nous baser là-dessus au Sachsenring. Nous devons également améliorer notre vitesse lorsque nous sommes en pneus neufs afin d’être plus rapides en qualifications. »