En huit saisons en MotoGP, Barbera a obtenu son meilleur résultat l’an dernier avec la dixième place finale au classement général. Il n’est jamais monté sur le podium, son meilleur résultat ayant été une quatrième place en Malaisie. Mais il avait auparavant remporté 6 Grands Prix en 125 et 4 en 250.

Cette année, à 31 ans, sa saison a été plutôt décevante, avec au final l’avant dernière place des pilotes permanents. Son meilleur GP a été de loin celui de Catalogne, avec la sixième position sur la grille de départ et la neuvième sous le drapeau à damier.

Après avoir roulé en MotoGP chez Aspar, Pramac et Avintia, sur Ducati et FTR, Hector découvre cette saison la catégorie Moto2 sur une Kalex de l’équipe de Sito Pons, fort différente des prototypes auxquels il a été habitué depuis huit ans. Sa première journée d’essai à Valence s’est bien passée face aux ténors de la catégorie.

« Ce fut une journée très positive. Petit à petit je me sens mieux sur la moto et ma conduite est plus naturelle. Nous avons fini la journée parmi les plus rapides, et pour ma première fois avec la Moto2 je pense que ça va, même s’il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration. »

« Le techniciens me comprennent, travaillent très bien et je ne peux qu’être fier de la façon dont les choses se passent, je suis très optimiste quant à la saison à venir. »

« C’est très différent de la catégorie MotoGP. Après huit ans en 1000, ce style de conduite est un grand changement, mais n’être qu’à une seconde du meilleur temps est une bonne chose car tout est nouveau pour moi. »

« Je suis content parce que je ne suis pas à la limite. Nous avons travaillé ce lundi avec des pneus usés. Mardi je veux attaquer un peu pour réaliser un tour rapide. Sur la moto, nous n’avons pas trop changé, afin que je la comprenne. Mais je m’améliore. »

« En MotoGP, on freine fort et on accélère de même, il faut ici rouler plus souplement et prendre plus de vitesse dans les virages. Je suis encore trop lent au milieu de la courbe. »

Les chronos de Valence le premier jour :

1. Alex Márquez (Kalex) 1: 35.088 min
2. Francesco Bagnaia (Kalex) 1: 35.284
3. Luca Marini (Kalex) 1: 35.676
4. Iker Lecuona (KTM) 1: 35.726
5. Lorenzo Baldassarri (Kalex) 1: 35,794
6. Sam Lowes (KTM) 1: 35,807
7. Danny Kent (Speed ​​Up) 1: 35,874
8. Joan Mir (Kalex) 1: 35,937
9. Hector Barberá (Kalex) 1: 36,034
10. Xavi Vierge (Suter) 1 : 36,096
11. Fabio Quartararo (Speed ​​Up) 1: 36.212
12. Marcel Schrötter (Suter) 1: 36.230
13. Bo Bendsneyder (Tech3) 1: 36.491
14. Steven Odendaal (NTS) 1: 36.538
15. Remy Gardner (Tech3) 1: 36.727
16. Romano Fenati (Kalex) 1: 36.816
17. Joe Roberts (NTS) 1: 36.881
18. Jules Danilo (Kalex) 1: 38.376

Photo © Pons Racing Team

Sources : Pons Racing Team et Speedweek.com