Aujourd’hui, Marc Marquez et Dani Pedrosa ont roulé sur le Red Bull Ring au guidon de Honda RC213V-S, c’est-à-dire la version civile de leurs motos habituelles.

Le but n’était pas seulement de permettre aux pilotes de se familiariser avec ce circuit, nouveau pour la plupart des pilotes, mais d’y recueillir le maximum de datas pour pouvoir préparer le Grand Prix qui s’y déroulera le 14 août sur un revêtement complètement refait à neuf (et où un membre de Paddock-GP sera accueilli chez Tech3, mais ça, c’est une autre histoire 😉 ).

Le faire sur la version de route de la Honda RC213V permet de ne pas comptabiliser cette journée dans le total des 5 jours autorisés pour la saison. Une astuce que permet la gamme Honda, à l’inverse de ses concurrentes, la RC213V-S étant par exemple beaucoup plus proche d’une RC213V qu’une R1 d’une M1 (à 188 000 euros, on peut du moins l’espérer).

On se rappelle que pour les autres constructeurs, deux journées de test sont prévues avant le Grand Prix, les 19 et 20 juillet, mais au guidon des motos d’usine. Ces deux journées seront donc décomptées.
Honda avait demandé à Ducati, qui loue le circuit, l’autorisation d’y participer avec ses RC213V-S, mais s’était vu opposé un refus pour des raisons officielles et/ou officieuses.

Qu’à cela ne tienne, Honda a loué le circuit aujourd’hui, uniquement pour ses pilotes!
Un nouvel épisode de la guerre qui oppose les deux constructeurs…

Dani Pedrosa s’est par ailleurs déclaré enchanté des installations: “Je suis impressionné, parce que tout est très joli, de l’entrée jusqu’aux box et au paddock. Je n’ai pas eu assez de temps pour tout explorer. Nous ne pourrons vraiment estimer toute  l’infrastructure que quand toutes les équipes avec leurs camions et leurs hospitalités seront ici en Août. Alors, on verra comment est l’espace et comment tout fonctionne.
Bien sûr, c’est beaucoup plus agréable quand les fans en liesse sont dans les tribunes, au lieu des gradins complètement vides comme aujourd’hui. L’atmosphère du MotoGP, avec ses dizaines de milliers de visiteurs, vous procure une adrénaline supplémentaire. C’est une incitation à aller plus vite. Ici, au Spielberg, les box sont tout près, et on verra à quel point les fans sont excités durant les séances d’essais et les tours de chauffe. Mais en course, si tu dois être concentré, c’est complètement sur le pilotage. Donc on n’entend pas beaucoup les fans.”

Ck7cymwXAAAlLc7
Ck7UkJkWkAAHmJE
Ck7UkJuWYAANsyh

Tous les articles sur : Dani Pedrosa, Marc Marquez