Malheureusement, lorsque nous avions titré “Le team Laglisse part, Maria Herrera resterait”, nous avions bien fait d’utiliser le conditionnel concernant cette dernière.

En effet, après des discussions avec le team RBA de Jose Gutiérrez Boé (l’implication d’Aleix Espargaro n’est plus clairement visible cette année), et malgré le soutien de la Dorna, il manque encore 200 000 euros à la pilote de Tolède pour trouver refuge dans l’équipe espagnole.

A un mois du premier Grand prix, la situation devient donc très difficile pour l’ancienne équipière de Fabio Quartararo, qui n’a pourtant pas démérité l’année dernière pour sa première année en Grand Prix au sein de l’ex-team Laglisse.

Espérons donc qu’un sponsor s’implique avec cette jeune pilote, aussi rapide que charmante, et dont la gentillesse et le bon esprit sont unanimement reconnus dans le paddock.

Tous les articles sur les Pilotes : Maria Herrera

Tous les articles sur les Teams : Team Laglisse