Au niveau des résultats, 1989 a sans doute été la meilleure saison de Kevin Schwantz , seules quelques chutes l’ayant empêché de remporter le titre mondial. 

L’Américain a terminé premier ou deuxième dans chaque course qu’il a terminée durant cette saison, remportant six victoires et trois autres podiums. Il a finalement apporté le titre mondial à Suzuki en 1993, et ​​le Texan a été nommé « Grand Prix legend » en 2000.

Cette RGV a été conservée par le team, dans son état d’origine et comme moto de démonstration à l’atelier. Elle avait été partiellement reconstruite en 2015, et Schwantz l’avait pilotée lors de l’événement «Sound of the Engine» sur le circuit de Suzuka au Japon.

La Suzuki RGV500 Pepsi de Kevin Schwantz a été entièrement démontée et reconstruite au Motorcycle Live Show de Birmingham, en Angleterre, dans le cadre de la présence de Suzuki GB à l’événement annuel durant neuf jours.

L’emblématique machine de Grand Prix a été complètement démontée, avant d’être soigneusement et méticuleusement restaurée par le mécanicien en chef de Suzuki, Nathan Colombi.

« Tout était dans un état remarquable, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur », explique Nathan Colombi. «Nous avons monté de nouveaux roulements et pistons, puis fait une reconstruction complète du châssis lors de l’événement Moto Live.  C’était très plaisant de rencontrer tous les fans de Suzuki et de Schwantz, et de discuter avec eux. » 

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar