Et de deux ! Après une première expérience particulièrement difficile au Mans, passée à la fois sous la pluie, une piste allant vers le séchant et au final sous un soleil éclatant, Sylvain Guintoli va remettre ça en MotoGP comme pilote officiel Suzuki. La météo devrait y être plus clémente, permettant un travail de fond plus serein. En France, il y a deux semaines, le Champion du Monde 2014 de Superbike avait ramené un point. 

C’était la pige à ne pas rater : celle d’un Alex Rins en convalescence qui fait tout actuellement pour récupérer son guidon dès que les lampions du Mugello se seront éteints. Une situation qui ne peut que pousser Sylvain Guintoli à donner le meilleur de lui-même en Italie, ce week-end, pour ce qui est promis comme sa dernière sortie en Grand Prix.

Une visite sur un circuit que le Français apprécie qui plus est : « après un retour particulièrement excitant en Grand Prix au Mans au guidon de la GSX-RR, c’est une nouvelle occasion qui se présente. J’espère que l’on pourra continuer le travail accompli en France pour améliorer encore le rythme ».

« Le Mugello a toujours fait partie de mes circuits favoris. Je suis vraiment heureux de le retrouver avec une MotoGP et ce sera quelque chose de spécial que d’aborder à fond la ligne droite pour atteindre les vitesses si particulières dans la catégorie ! »

En plus de sa performance individuelle, l’équipier d’Andrea Iannone sera aussi mobilisé pour le développement d’une nouvelle GSX-RR qui ne donne pas toutes les satisfactions attendues.