Au Mugello on avait mis les petits plats dans les grands pour annoncer officiellement une nouvelle qui était devenue un secret de Polichinelle. Oui, c’est bien le constructeur Triumph qui fournira les moteurs des prochaines saisons du Moto2. La mécanique trois cylindres du modèle 765 sera sur la brèche pour succéder au Honda 600 de la CBR qui œuvre depuis 2010 dans la catégorie.

Au passage, on notera que Honda ne s’était jamais fait les gorges chaudes de cet appui technique conséquent à la discipline. En revanche, Triumph triomphe et lors de la publication des bans, les hommes de la marque ont bien associé la gamme que l’on trouve dans les concessions du blason à la démarche.

Hervé Poncharal et Carmelo Ezpeleta ont apporté leurs sceaux à cette union au plaisir non dissimulé par une marque qui s’offre ainsi un ticket d’entrée en Grand Prix. Car Dorna financera une partie des moteurs, qui seront préparés chez ExternPro au Motorland Aragon.

Les constructeurs de châssis et les écuries peuvent donc se mettre au travail en vue de la saison 2019 et suivantes. A ce sujet, on rappellera que le team Marc VDS, représentante officielle de Kalex, va acheter cinq moteurs Triumph de série pour tester la future nouvelle partie-cycle allemande.

 

Paul Stroud, Chief Commercial Officer de Triumph Motorcycles: “C’est un moment important pour Triumph. Il ouvre un nouveau chapitre de nos 110 ans d’histoire en compétition et s’ajoute aux nombreuses courses gagnées par nos trois cylindres, notamment au TT et en championnat supersport. Nous sommes impatients de construire avec la Dorna, les pilotes, les équipes et les fans du Moto2TM une longue et excitante période”.

Dans sa version ‘route’ le moteur du Street Triple RS de 765cc développe 123CV à 11 700 tr/mn et un couple de 77Nm à 10 800 tr/mn.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team