Malgré sa chute très spectaculaire à haute vitesse durant les essais libres du Grand Prix de France, Miller a égalé au Mans sa meilleure performance de la saison en terminant huitième.

Indemne, mais physiquement fatigué, Miller a préféré ensuite faire l’impasse sur les deux journées de tests MotoGP organisées à Barcelone juste après la course du Mans afin de laisser au repos sa cheville touchée au cours de sa chute. Il a été soigné avec un intense programme de physiothérapie et devrait pouvoir défendre ses chances en Italie.

On peut difficilement dire que le Mugello réussit à l’Australien : en cinq tentatives, il n’a vu que deux fois l’arrivée, en dixième (Moto3 / 2013) et en vingt-et-unième (Moto3 / 2012) positions. C’était mieux en qualification, avec le deuxième temps en 2014 en moto3, l’année où il termina vice-Champion du Monde à deux points de son coéquipier actuel chez Marc VDS Alex Marquez.

Cette année, après cinq GP, Miller occupe la dixième position du classement général provisoire avec 29 points, à 9 points de Jonas Folger, et 3 points devant les duettistes Pramac Scott Redding et Danilo Petrucci.

Lors des cinq premiers Grands Prix, il a terminé quatre fois dans le top 10, et ce sera son objectif de nouveau pour la course du Mugello ce week-end.

Pour Jack Miller, « Juste après le Mans, j’ai passé un scanner de la main et du genou afin de m’assurer que je n’avais rien de cassé. A partir de là, j’ai travaillé avec mon physio pour faire dégonfler les deux.  

« J’ai beaucoup fait de vélo cette semaine et j’ai également pu un peu rouler en Supermotard sans rencontrer de problème. Me voilà donc prêt pour le Mugello. Ce tracé est l’un des circuits un peu particuliers du championnat, et comme tous les autres pilotes, je prends beaucoup de plaisir à y rouler.  

« Il faut des chevaux pour la longue ligne droite, mais aussi une grande confiance dans l’avant, domaine dans lequel nous avons fait de vrais progrès depuis le début de l’année.

« On devrait donc pouvoir récupérer dans les virages ce que nous risquons de perdre en ligne droite. Je pense qu’un nouveau top dix est envisageable ce week-end. »

Photos © Marc VDS Racing

Pos.    Pilote    Moto    Pays    Points
1    Maverick VIÑALES    Yamaha    SPA    85
2    Dani PEDROSA    Honda    SPA    68
3    Valentino ROSSI    Yamaha    ITA    62
4    Marc MARQUEZ    Honda    SPA    58
5    Johann ZARCO    Yamaha    FRA    55
6    Andrea DOVIZIOSO    Ducati    ITA    54
7    Cal CRUTCHLOW    Honda    GBR    40
8    Jorge LORENZO    Ducati    SPA    38
9    Jonas FOLGER    Yamaha    GER    38
10    Jack MILLER    Honda    AUS    29
11    Danilo PETRUCCI    Ducati    ITA    26
12    Scott REDDING    Ducati    GBR    26
13    Loris BAZ    Ducati    FRA    19
14    Aleix ESPARGARO    Aprilia    SPA    17
15    Andrea IANNONE    Suzuki    ITA    15
16    Alvaro BAUTISTA    Ducati    SPA    14
17    Tito RABAT    Honda    SPA    13
18    Hector BARBERA    Ducati    SPA    12
19    Karel ABRAHAM    Ducati    CZE    9
20    Alex RINS    Suzuki    SPA    7
21    Pol ESPARGARO    KTM    SPA    6
22    Bradley SMITH    KTM    GBR    6
23    Sam LOWES    Aprilia    GBR    2
24    Sylvain GUINTOLI    Suzuki    FRA    1
25    Takuya TSUDA    Suzuki    JPN