Ce qui n’est pas bien, avec les prévisions météorologiques, c’est qu’elles évoluent tout le temps !

Mais ce qui est bien, avec les prévisions météorologiques, c’est qu’elles évoluent tout le temps !

Bref, on n’est jamais sûr de rien, et si, à 90 %, les courses de dimanche paraissent toujours devoir se dérouler sous la pluie, samedi pourrait être la journée la moins humide du week-end, puisque les probabilités d’intempéries sont passés de 90 % à 20 %.

Avec une course attendue sur le mouillé, serait-ce vraiment une bonne chose ?

Peut-être que, du moins pour les spectateurs, oui, car on verrait alors, lors de la qualification, l’habituelle hiérarchie des pilotes d’usine sur le sec, mais qui ne correspondrait pas forcément à leur vrai potentiel sous la pluie. D’où, sans doute, une course à rebondissements…

Mais le ciel est impénétrable et il faudra encore attendre quelques heures avant de savoir si, oui ou non, FP3 et qualifications auront lieu sur le mouillé.

Prévisions météo officielles

Webcam circuit de Motegi

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :