Cette quatorzième manche du championnat MotoGP au Japon pourrait bien réduire à deux le nombre de prétendants au titre cette année. Le trio de tête sorti d’Aragon révèle en effet un maillon faible depuis l’entame des hostilités pluvieuses au Motegi, en la personne d’un Maverick Viñales qui avoue lui-même sentir la situation lui échapper. Quatorzième sur la grille de départ au guidon d’une Yamaha peu performante, il va devoir s’employer pour rejoindre ses rivaux Dovizioso, neuvième, et surtout Márquez, troisième. Y arrivera-t-il tandis que des outsiders bien placés n’ayant rien à perdre voudront jouer leur carte à fond ?

Avant de répondre à cette question, voici l’état des lieux en tableau :

#JapaneseGP MotoGP™

2016

2017

FP1

1’45.786 Andrea Dovizioso (voir ici)

 1’55.418 Marc Marquez (voir ici)

FP2

1’45.151 Jorge Lorenzo (voir ici)

1’54.877 Andrea Dovizioso (voir ici)

FP3

1’44.987 Marc Marquez (voir ici)

1’55.254 Marc Marquez (voir ici)

FP4

1’45.304 Marc Marquez (voir ici)

1’54.581 Marc Marquez (voir ici)

Qualification 1

1’45.614 Alvaro Bautista (voir ici)

 1’55.258 Pol Espargaro (voir ici)

Qualification 2

1’43.954 Valentino Rossi (voir ici)

1’53.469 Johann Zarco (voir ici)

Warm Up

1’45.451 Marc Marquez (voir ici)

Course

Marquez, Dovizioso, Vinales (voir ici)

Record

1’43.790 Jorge Lorenzo 2015

 

Pour mémoire, depuis l’introduction du MotoGP en 2002, Honda a triomphé à sept occasions à Motegi, dont lors des deux précédentes éditions : 2015 avec Dani Pedrosa et 2016 avec Marc Márquez. Yamaha s’est imposé à quatre reprises, la dernière victoire remontant à 2014 avec Jorge Lorenzo. Ducati compte quatre succès sur le tracé japonais. Le dernier est à mettre au crédit de Casey Stoner en 2010. Et avec la présence de KTM aux septième et huitième rang, les six constructeurs actuellement engagés en Championnat du Monde MotoGP alignaient ce dimanche au moins un de ses représentants parmi les dix premiers sur la grille, exploit qui n’était plus arrivé depuis Brno en 2006.

Côté piste, la pluie, présente depuis vendredi, ne faisait pas défaut. Le bitume était à 15° Johann Zarco en pole-position, et Petrucci son dauphin, sont les fers de lance de Yamaha et de Ducati pour contrer l’officiel Honda Marquez dans la course au titre, et préserver ainsi les intérêts des pilotes d’usine Vinales et Dovizioso, positionnés plus loin.

 

Pour les pneus, six des vingt-quatre protagonistes prenaient les super tendres arrière et certains même aussi à l’avant comme Petrucci. Enfin, au vu des projections d’eau, partir de loin n’allait pas être une partie de plaisir. Les fauves lâchées, c’est Marquez qui entrait en tête dans le premier virage. Lorenzo s’installait tout de suite dans son sillage. Zarco était troisième devant Petrucci qui passait le Français avant la fin du premier tour.

Un premier tour bouclé avec un Lorenzo leader devant Petrucci en pleine bourre avec Marquez. Dovizioso était quatrième derrière Zarco qui ne résistait finalement pas à l’officiel Ducati. Dans le même temps, Petrux réglait le compte de Por Fuera pour s’installer aux commandes.

C’était l’occasion de signaler que Petrucci était l’un des pilotes équipé d’un super tendre arrière. Une gomme efficace, mais à la longévité plus sujette à caution que le tendre. Après trois tours, le pilote Pramac se félicitait de son choix en alignant les meilleurs temps en course en tête.

Derrière, suivaient Marquez et Dovizioso tandis que Lorenzo et Zarco étaient au contact. Au sens propre comme au figuré…

 

Iannone suivait ce duel de sa sixième place et Nozane chutait. Crutchlow l’imitait. Abraham suivait le même mouvement. Mais aussi Rossi au virage 8, alors qu’il était huitième. Au classement, à 18 tours du but, Petrucci tenait bon la rampe devant Marquez, Dovizioso, Iannone, Zarco, Rins, Aleix Espargaro, Vinales, Lorenzo et Pedrosa. Baz frappait à la porte de ce top 10, dominant les deux KTM menées par Pol Espargaro.

Le premier tiers de la course passé, on constatait un trio de tête Petrucci, Marquez et Dovi séparé du reste d’un peloton où Zarco luttait pour garder les deux Suzuki officielles menées par Rins derrière lui. Vinales était un isolé huitième, derrière Aleix Espargaro à l’Aprilia, et devant Lorenzo puis Pedrosa en super tendre arrière.

A douze tours de l’arrivée, Marc Marquez lançait l’assaut sur Petrucci et s’installait en tête. Dovizioso attaquait aussi son compatriote et le passait pour mieux garder le contact avec la Honda.

Dovizioso se permettait de se montrer pressant sur un Marquez qui, plutôt que de s’échapper, devait défendre sa position de leader. Les deux hommes étaient les seuls à pouvoir tourner en 1’56. Petrucci gardait ses distances et assurait ce qui était alors une troisième place. Reparti dans la mêlée, Crutchlow chutait pour la seconde fois. Baz réglait le compte de Pedrosa pour entrer dans le top 10.

A six tours du dénouement, DesmoDovi signait le meilleur temps et prenait l’avantage sur Marquez. Mieux, il semblait en mesure de prendre la poudre d’escampette. A ce stade, l’officiel Ducati revenait à 11 points de son homologue du HRC au championnat. Dovizioso continuait à tourner en 1’56 alors que Marquez retrouvait la zone des 1’58. Derrière, les Suzuki officielles, Rins en tête, faisaient sauter le rempart Zarco.

Pour autant, MM93 ne lâchait pas l’affaire et retrouvait du poil de la bête à l’abord des trois dernières boucles. Il forçait même le passage au virage 5. Dovizioso lui rendait la pareille. les deux hommes entraient dans un duel au corps à corps épique !

Bautista tombait, mais tant Marquez que Dovizioso ne lâchaient rien en vue du dernier tour. Marquez faisait une légère faute ce dont profitait Dovizioso à quatre virages du but. Marquez tentait dans la dernière chicane de reprendre son bien mais, comme en Autriche, Dovizioso jouait de son intelligence pour laisser passer l’orage et s’envoler vers sa cinquième victoire de la saison. Petrucci est troisième devant Iannone et Zarco pointe huitième devant Vinales et Baz, mais derrière Aleix Espargaro, Lorenzo et Rins.

#JapaneseGP MotoGP Course: Classement

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 47’14.236
2 93 Marc MARQUEZ Honda 0.249
3 9 Danilo PETRUCCI Ducati 10.557
4 29 Andrea IANNONE Suzuki 18.845
5 42 Alex RINS Suzuki 22.982
6 99 Jorge LORENZO Ducati 24.464
7 41 Aleix ESPARGARO Aprilia 28.01
8 5 Johann ZARCO Yamaha 29.475
9 25 Maverick VIÑALES Yamaha 36.575
10 76 Loris BAZ Ducati 48.506
11 44 Pol ESPARGARO KTM 56.357
12 21 Katsuyuki NAKASUGA Yamaha +1’00.181
13 22 Sam LOWES Aprilia +1’00.980
14 8 Hector BARBERA Ducati +1’03.118
15 53 Tito RABAT Honda +1’03.514
16 45 Scott REDDING Ducati +1’04.162
17 38 Bradley SMITH KTM +1’06.271
18 7 Hiroshi AOYAMA Honda +1’13.250
Not Classified
19 Alvaro BAUTISTA Ducati 3 Laps
26 Dani PEDROSA Honda 4 Laps
17 Karel ABRAHAM Ducati 5 Laps
35 Cal CRUTCHLOW Honda 10 Laps
46 Valentino ROSSI Yamaha 19 Laps
31 Kohta NOZANE Yamaha 21 Laps

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team