Paradoxalement, celui que l’on a parfois qualifié de jeune chien fou, Marc Marquez, se présente à Jerez en tête du championnat alors que ses principaux et expérimentés adversaires ont presque tous connu des chutes en course.

Le pilote Honda se veut prudent sur ce circuit andalou qui a toujours bien réussi à Jorge Lorenzo (2015), mais également à Dani Pedrosa (2013).

Marc Marquez dispose toutefois d’un petit capital confiance basé sur une Honda en pleine progression ainsi que sur 21 points d’avance sur Lorenzo et 33 sur Rossi.

Marc Marquez: “Nous sommes très heureux de nous diriger vers Jerez avec un petit avantage au championnat, car je pense que nos concurrents vont y être forts. Je suis également très content du travail accompli avec Honda et mon équipe, car nous nous améliorons pas à pas à chaque course; nous avons trouvé une bonne base de réglages au Qatar et nous avons ensuite légèrement progressé dans divers domaines, comme le frein-moteur et l’électronique, en Argentine et au Texas.
Quoi qu’il en soit, il y a encore du travail à faire ainsi qu’une marge de progression, en particulier en ce qui concerne les accélérations. Parallèlement à cela, les pistes européennes sont différentes, car plus étroites et avec un revêtement différent, donc nous devons attendre pour voir comment nous pouvons gérer la situation.
Evidemment, je suis ravi de revenir en Espagne après trois courses outremers. Courir devant mes compatriotes et mon fan club est toujours très agréable et me procure une émotion spéciale ainsi qu’un surplus de motivation.”

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team