Avec le recul, on peut dire qu’il s’en est fallu de peu pour que le Grand Prix des Amériques ne soit marqués par un drame. Tant mieux pour un Efren Vazquez qui a été relevé d’une violente chute lors des essais qu’avec le minimum de dégâts au vu des circonstances. Reste que le seul pilote Suter en lice ne sera pas de la fête à Jerez ce week-end.

Le Basque, qui était si heureux en Moto3, connait une saison terrible pour sa première expérience en Moto2. Au guidon de la seule Suter du plateau, il a du mal à décoller des profondeurs du classement et lorsqu’il fait l’effort, il se retrouve ensuite dans l’ambulance. A Austin, il a fait peur à tout le monde en tombant si lourdement qu’il a fallu interrompre la séance d’essais du Moto2 pendant près de 15 minutes.

Inconscient et blessé aux membres, on a craint le pire pendant un moment. Puis des nouvelles plus rassurantes sont arrivées. Graves cependant puisque l’on regrette une compression de la vertèbre T12 et une fracture de la cheville droite.

Cette dernière a été réduite et on voit avec ce cliché le genre d’attirail qui peuple les corps de ces pilotes décidément héroïques. Efren Vazquez devait découvrir la nouvelle Suter en Espagne. Les débuts sont reportés au Mans. A condition que le 6 mai, le pilote JP Moto de 29 ans soit d’attaque.

Tous les articles sur les Pilotes : Efren Vazquez

Tous les articles sur les Teams : JPMoto Malaysia