Après une première campagne d’outre-mer marquée par deux podiums, dont une victoire, en trois courses disputées, le Champion du Monde Johann Zarco retrouve l’Europe à Jerez. Le début d’une série de onze Grands Prix, pas moins, que le Français aborde dans le trio de tête du classement général.

Un faux-départ au Qatar puis une victoire en Argentine suivie d’une troisième place à Austin permet au pilote Ajo de suivre de près ses rivaux Sam Lowes et Alex Rins dans une course au titre serrée. Ce week-end, c’est l’Espagne qui l’attend sur un circuit qui ne compte pas parmi ses favoris. L’an dernier, les circonstances de couse lui avaient offert la seconde place derrière Folger après des qualifications terminées à la neuvième place. Et lors de l’intersaison, les chronos n’avaient pas été vraiment au rendez-vous du tricolore.

Cependant, les sensations sont là et celui que l’on dit déjà sous contrat avec Suzuki sort enthousiaste d’une escapade motarde au Paul Ricard qui lui a permis de piloter sa première machine frappée du blason d’Hamamatsu : « après cet agréable rendez-vous sur le circuit Paul Ricard, il est temps de se concentrer à nouveau sur la compétition. Nous arrivons à Jerez après être descendu du podium d’Austin où, à la réflexion, on aurait pu jouer la victoire. Je suis donc content de notre situation ».

« Jerez est un tracé où les temps au tour n’ont pas été ceux que l’on espérait durant l’intersaison. Mais nous y revenons avec de solides bases et des sensations complètement différentes. On a un bon niveau, nous sommes rapides et on donnera tout à chaque virage. C’est la victoire que je vise ce dimanche ». Au championnat, Johann Zarco pointe troisième à deux longueurs du leader Sam Lowes et à une unit du second Alex Rins.