Le team PrüstelGP rentre de Jerez plus qu’heureux. Après un troisième podium consécutif pour Marco Bezzecchi, et un nouveau top 10 pour Jakub Kornfeil, l’Italien mène le Championnat du Monde et le team est deuxième au classement des équipes. Un rêve éveillé !


Marco Bezzecchi est bel et bien l’outsider que peu de personnes avaient vu venir tant Jorge Martín, Arón Canet et Enea Bastianini retenaient l’attention au vu de leurs excellents résultats de la saison dernière. Et pourtant, Bezzecchi est monté petit à petit en puissance pour désormais se retrouver, au bout de seulement quatre courses, leader du Championnat.

Après un premier Grand Prix au Qatar manqué, il a enchaîné les podiums : première victoire de sa carrière en Argentine, troisième à Austin et maintenant second à Jerez.

Marco Bezzecchi a su prendre son temps ce week-end, en démarrant avec le onzième temps aux temps combinés des essais libres, avant de se qualifier cinquième. Suite à un bon départ et une bonne gestion de la course, il est allé chercher son troisième podium de la saison : « Nous avons vraiment fait une bonne course. Nous avons attaqué fort dès le départ afin de pouvoir rouler devant. J’ai mené un moment et ensuite j’ai essayé d’économiser mes pneus pour les derniers tours. J’ai perdu des places mais suis resté dans le top 5. Peu avant la fin, Arón Canet a commis une erreur et fait tomber plusieurs pilotes. Heureusement, j’ai réussi à l’éviter et ai fait une super fin de course avec Philipp Öttl. J’ai essayé de l’attaquer, mais mon pneu avant était à la limite. Je suis très heureux de cette seconde place et de la première au Championnat du Monde. Merci à tous ! »

Son coéquipier Jakub Kornfeil réalise également un bon début de saison avec trois top 10 à son actif. Après de bonnes séances libres qui l’ont vu terminer huitième des temps combinés, il a rencontré plus de difficultés en qualifications. Parti seizième, il a une fois de plus réalisé une très belle remontée pour terminer huitième.

A son retour au box, le Tchèque n’était pourtant pas satisfait : « Cela peut paraître un peu fou, mais je ne suis pas vraiment content. Je me suis battu pour finir dans le groupe du podium, au final je termine huitième. Je n’ai malheureusement pas pu faire plus car je me suis senti très fatigué tout au long du week-end. Cela m’ennuie. »

Kornfeil vise donc plus haut pour le prochain Grand Prix, et l’annonce : « Je souhaite être dans le top 5 et cela va être mon objectif pour Le Mans dans deux semaines. Nous allons nous concentrer dessus dès maintenant. »

Marco Bezzecchi

Jakub Kornfeil