Comme d’habitude, nous vous proposons une traduction de l’intégralité des réponses des trois premiers pilotes lors de la conférence de presse post-GP.

Ecrire à ce point quelques lignes d’introduction serait déjà orienter l’information dans tel ou tel sens; ne pas le faire vous permet donc  de vous faire votre propre opinion.
Bonne lecture.


Jorge, vous avez attaqué au départ mais n’avez pas pu prendre la tête. Vous êtes déçu?

“Oui, ce n’est un peu dommage de ne pas avoir fait un bon départ, car c’était beaucoup mieux lors des trois premières courses. Donc je n’ai pas pu m’installer en tête, et quand j’ai essayé de passer Valentino, j’ai freiné trop fort et j’ai perdu l’avant, donc je n’ai pas pu être en première position pour piloter un peu mieux durant la première partie de la course. Rossi est plus rapide en milieu de course et je ne pouvais pas éviter de perdre mètre après mètre. Et le pneu arrière à commencé à patiner un peu en ligne droite.  Puis j’ai commencé à rapidement récupérer quelques mètres sur Rossi quand le pneu arrière a commencé à énormément patiner dans les lignes droites, juste au milieu. Cela ne m’était jamais arrivé en MotoGP, donc j’ai dû ralentir et mettre seulement 80% des gaz en ligne droite, sur tous les rapports, et je ne pouvais plus conserver la même dynamique pour le rattraper et me battre pour la victoire.
C’est dommage, car c’est difficile d’avoir Marc qui a plus de problèmes que nous, alors qu’aujourd’hui on aurait pu en profiter pour gagner la course.
Mais vous savez, si on regarde le championnat, Rossi a chuté à Austin donc il était derrière, 12 points derrière. Maintenant, il est à 7 points et j’ai récupéré 4 points sur Marc. Donc le résultat est bon pour le championnat, mais nous avons eu ce problème de pneu arrière dans les lignes droites.
je suis également heureux d’avoir obtenu mon 100ème podium en MotoGP. Je suis fier de cette statistique, car obtenir cela avec beaucoup de première et de seconde places signifie que je suis très régulier dans cette catégorie, donc je suis heureux de cela  car seulement  trois pilotes l’ont fait avant moi dans l’histoire.”

Entre vendredi et samedi, vous avez rencontré des problèmes…

“Bon, j’ai juste fait un mauvais départ. En étant deuxième, je ne pouvais certainement pas piloter exactement comme si j’étais en tête , donc à la prochaine course, si je suis en première ligne, si je peux rester en première position, je piloterai un peu mieux. Mais je n’étais pas tellement à l’aise aujourd’hui; avec les températures élevées, avec le pneu avant, le pneu arrière, je n’étais de toute façon pas aussi rapide que Rossi, et quand finalement j’ai pu le rattraper, il est arrivé cette chose avec le pneu, donc…
Aujourd’hui, c’est principalement à cause du pneu arrière que je n’ai pas pu avoir la possibilité de me battre pour la victoire quand je suis devenu plus fort en fin de course. J’espère que l’on n’aura pas de problème avec le pneu arrière pour les prochaines courses. Je suis content de l’avant, car il est maintenant plus sûr et bien meilleur. Mais après les problèmes de Baz et Redding, Michelin doit se servir de cette expérience pour améliorer maintenant l’arrière.”

Pourquoi la Yamaha exploite mieux ses pneus?

“Je pense que notre moto s’adapte plutôt très bien aux Michelin. Honda semble avoir quelques problèmes. A part à Austin où Marc est très fort, et peut-être aussi en Argentine où il était très fort, normalement, nous sommes là. Nous sommes toujours dans les trois premières positions durant toutes les séances d’essais. Peut-être que l’on était plus compétitif avec le pneu arrière tendre, mais je suis sûr que, maintenant, Michelin travaillera dessus pour donner dans le futur à tous les pilotes un feeling similaire à celui que l’on avait il y a quelques mois. On pourra alors peut-être avoir un plus gros avantage.”

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP