Cette conférence de presse post-course du Grand Prix d’Espagne a réuni Marc Marquez (Voir ici), Johann Zarco (Voir ici) et Andrea Iannone.

Comme à notre habitude, nous reportons ici notre traduction de l’intégralité des propos d’Andrea Iannone, 3e, sans mise en forme ou déformation journalistique.


La chute des 3 pilotes devant vous vous a donné l’opportunité de vous battre pour le podium, et vous avez fait un dernier tour fantastique avec Danilo Petrucci… Malgré un mauvais choix de pneus ?

Andrea Iannone : « évidemment, je pense qu’on a eu de la chance aujourd’hui. Mais quoi qu’il en soit, je pense nous avons montré un très bon potentiel pendant ce week-end. Mais finalement, sur la grille,nous avons changé le pneu médium pour un dur. Je pense que ce n’était pas une très bonne décision (rires) car j’ai beaucoup souffert pendant la course au niveau de la motricité. J’avais beaucoup de patinage et je ne pouvais pas très bien freiner. Mais quoi qu’il en soit, j’ai fait de mon mieux pendant toute la course et j’ai attaqué très fort. Et à la fin, on a obtenu ce podium, bien sûr avec de la chance et malheureusement pour Dani, Dovi et Jorge. Mais je suis très heureux de ce résultat, c’est un deuxième podium consécutif pour moi avec Suzuki. Assurément c’est une bonne période pour nous, donc je vis ce moment avec le sourire ».

C’est la première fois de votre carrière MotoGP où vous faites deux podium consécutifs. Votre confiance doit être grande avant le Grand Prix de France…

« Oui, cela arrive parfois (rires). Oui, c’est la première fois pour moi que je fais deux podiums consécutifs et bien sûr je suis très heureux de cela. Mais quoi qu’il en soit, je veux continuer à progresser avec Suzuki, je ne me satisfais pas d’une 3e position et je veux combler l’écart qui nous sépare avec les meilleurs pilotes. C’est l’objectif de Suzuki et le mien. Et bien sûr, nous nous battrons pour cela ».

Aujourd’hui, est-ce que le seul Grand Prix d’Espagne est terminé, ou bien aussi le championnat ?

« Bien sûr, Marc est très fort et c’est un pilote incroyable. Mais quoi qu’il en soit, il ne faut jamais dire jamais ! C’est seulement la 4e course et bien sûr il semble avoir un grand potentiel. Je pense que seul lui peut perdre le championnat, car lors des 3 ou 4 dernières années il a toujours été le pilote le plus fort. Et je pense que le package Marc/Honda est en ce moment la meilleure combinaison ».

Avez-vous changé votre style de pilotage pour être un peu plus coulé avec la Suzuki cette année ?

« Non. Sincèrement, je pilote comme l’année dernière. Bien sûr, la moto est complètement différente et les réglages sont complètement différents. Je pense que nous avons compris et appris de l’année dernière, durant les tests hivernaux, ce qui me convenait le mieux. Et au final, je suis très heureux de cela car mon feeling progresse continuellement sur la moto, dès les tests et aussi au Qatar. Tout mon ressenti est meilleur. Alex a beaucoup souffert en Amérique et maintenant il a une moto similaire à la mienne. Cela est important pour le développement : quand nous parvenons à être un peu devant, nous faisons un pas en avant, et c’est mieux pour les 2 pilotes ».

Jerez MotoGP Course: Classement

1 93 Marc MARQUEZ Honda 41’39.678
2 5 Johann ZARCO Yamaha +5.241
3 29 Andrea IANNONE Suzuki +8.214
4 9 Danilo PETRUCCI Ducati +8.617
5 46 Valentino ROSSI Yamaha +8.743
6 43 Jack MILLER Ducati +9.768
7 25 Maverick VIÑALES Yamaha +13.543
8 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +14.076
9 21 Franco MORBIDELLI Honda +16.822
10 36 Mika KALLIO KTM +19.405
11 44 Pol ESPARGARO KTM +21.149
12 30 Takaaki NAKAGAMI Honda +21.174
13 38 Bradley SMITH KTM +21.765
14 53 Tito RABAT Ducati +22.103
15 45 Scott REDDING Aprilia +36.755
16 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha +41.861
17 10 Xavier SIMEON Ducati +49.241
18 17 Karel ABRAHAM Ducati 1 Tour
Non Classés
99 Jorge LORENZO Ducati 8 Tours
4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 8 Tours
26 Dani PEDROSA Honda 8 Tours
35 Cal CRUTCHLOW Honda 9 Tours
12 Thomas LUTHI Honda 14 Tours
42 Alex RINS Suzuki 20 Tours
N’a pas fini le 1er Tour
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 0 Tour

Crédit photo : MotoGP.com