Chez Suzuki, on fait feu de tout bois! Le propos n’est pas seulement de faire progresser la GSX-RR au plus vite, mais également de tenter par là de conserver un Maverick Vinales, sur le point de succomber aux sirènes de Yamaha…

Moteur plus puissant, boîte full seamless, châssis 2016 et, aujourd’hui des ailerons qui n’auraient dû faire leur apparition que lundi prochain lors des tests post-GP.
On jette le tout dans la marmite, on demande aux pilotes de la faire chauffer, et ça marche!

Aleix Espargaro et Maverick Vinales, malgré  un programme d’essais apparemment très chargé, s’en sortent avec panache aux 3ème et 6ème positions; pas mal pour des pilotes d’essais!
Et, bonne surprise, c’est aujourd’hui le #41, longtemps éclipsé par son talentueux coéquipier, qui s’en sort le mieux, augmentant d’autant le potentiel global de la firme d’Hamamatsu.

Aleix Espargaro: “j’ai enfin de très bonnes sensations sur ma moto; nous avons fait un incroyable travail avec mon équipe, pour essayer différentes solutions, et nous avons finalement  retrouvé de la compétitivité. Le point positif, est que grâce à cela, nous sommes plus calmes et progresser est  également plus facile. Aujourd’hui, le programme a été intense et nous avions également les ailerons à essayer. Je n’étais pas supposé les utiliser avant lundi, mais je les ai demandés et l’équipe m’a donné le feu vert. Mes impressions sont encore pour le moment très  très grossières, et nous devrons bien entendu les essayer de manière plus approfondie, mais d’après ce que j’ai vu aujourd’hui, il s’agit d’une amélioration positive. Ce n’est pas quelque chose de révolutionnaire, mais ils peuvent nous apporter un plus dans certaines conditions, plus pour me sentir à l’aise en pilotant qu’en performance intrinsèque de la moto. Par ailleurs, j’ai établi mon meilleur temps quand la GSX-RR n’était pas équipée d’ailerons, ce qui montre que les progrès réalisés sont solides.”

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar