« Quand Jorge m’a doublé, je me sentais plutôt bien et je m’attendais à rester avec lui jusqu’à me battre dans le dernier tour. Mais non. Dans les huit derniers tours, il était un peu mieux en accélération, et quand vous perdez quelques mètres dans ce domaine, il est vraiment difficile de les rattraper. »

Ces deux phrases de Johann Zarco prononcées lors de son débriefing à l’issue du Grand Prix de Jerez (voir l’intégralité de ses propos ici) résument le plan de travail du pilote français lors de son test de la sur la piste andalouse.

Extrêmement performant et autoritaire en entrées de virage (on l’a vu lors de ces dépassements sur Rossi, Vinales, Iannone et Márquez), le pilote Tech3 nous a partagé depuis déjà plusieurs semaines (voir ici) que son relatif point faible résidait dans les sorties de virage.

Aussi, fort logiquement, améliorer ce sujet était l’objectif principal de la journée d’hier à Jerez. Une journée que Johann Zarco  a conclu avec le 9e chrono, à 0,893 seconde d’un Maverick Viñales revigoré.

Johann Zarco : «Après ma superbe course de dimanche, il était bon de reprendre le guidon et de travailler avec l’équipe. Durant la course, je ne pouvais pas suivre Lorenzo et il pouvait sortir des virages mieux que moi. Améliorer cela était notre objectif principal aujourd’hui et nous avons bien avancé, car mon feeling est maintenant meilleur. C’était assez chaud et venteux comme dimanche ce qui était utile. Dans l’ensemble, nous avons testé une combinaison de divers options, parce que je voulais travailler sur mes sorties de virages, plus que les entrées. Je voulais aussi comprendre l’électronique, le châssis et la suspension autant que possible. J’ai encore besoin d’expérience et je dois grandir avec tous les éléments que j’ai entre les mains, de sorte que, étape par étape, je comprends de mieux en mieux cette superbe Yamaha. En ce qui concerne le pneu avant Michelin, il était bon de l’essayer, et j’étais presque en train de faire les mêmes temps que dimanche, c’est très encourageant. Cependant, je n’ai pas assez d’expérience pour commenter pleinement ce premier test. Dans l’ensemble, ce que nous avons réalisé lundi a été bénéfique et dans les conditions similaires à dimanche, j’ai amélioré mon rythme et j’étais plus rapide. Je peux donc être positif pour les courses à venir et pour mon Grand Prix à domicile au Mans. »

img_4013

1 VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha 1’38.635
2 MARQUEZ, Marc Repsol Honda +0.002
3 PEDROSA, Dani Repsol Honda +0.081
4 ESPARGARO, Aleix Aprilia +0.364
5 DOVIZIOSO, Andrea Ducati +0.395
6 LORENZO, Jorge Ducati +0.489
7 CRUTCHLOW, Cal LCR Honda +0.684
8 BARBERA, Hector Reale Avintia Ducati +0.825
9 ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech3 +0.893
10 REDDING, Scott Octo Pramac Ducati +0.901
11 MILLER, Jack EG 0,0 Marc VDS Honda +0.913
12 RABAT, Tito EG 0,0 Marc VDS Honda +0.941
13 IANNONE, Andrea Suzuki Ecstar +1.019
14 FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech3 +1.162
15 PETRUCCI, Danilo Octo Pramac Ducati +1.244
16 ESPARGARO, Pol Red Bull KTM +1.324
17 SMITH, Bradley Red Bull KTM +1.476
18 TSUDA, Takuya Suzuki Ecstar +1.528
18 BAZ, Loris Reale Avintia Ducati +1.742
19 KALLIO, Mika Red Bull KTM +1.747
20 ROSSI, Valentino Movistar Yamaha +1.828
21 LOWES, Sam Aprilia +1.937
23 GUINTOLI, Sylvain Suzuki Ecstar +2.625