Dans l’émission ‘Mi Casa es la tuya’ de Bertín Osborne diffusée cette semaine sur Télécinco et dont vous pouvez retrouver l’intégrale ici, Jorge Lorenzo a abordé de nombreux sujets dont celui du risque qu’il prend les week-ends de course au guidon de sa moto.

Des accidents, il en a eu beaucoup, et celui qui a sans doute été le plus médiatique remonte à Assen 2013, là où le pilote majorquin s’est fracturé la clavicule aux essais avant de faire un aller-retour à Barcelone et de revenir participer à un Grand Prix qu’il a terminé en pleurant à cause d’une intense douleur. Un véritable moment de bravoure qui a marqué l’esprit de tous les passionnés mais qui n’a pas été la plus grande peur de sa vie.

Celle-ci, Jorge Lorenzo nous la raconte dans cet extrait…

« J’ai déjà eu peur de monter sur la moto. Au début, tout semblait facile. Lors d’une course, j’ai subi une chute spectaculaire, j’ai réussi à me casser les deux chevilles, mais ça ne m’a pas fait peur. Je tombais, je me blessais et je retournais au circuit. Cela me convenait. Mais après une chute, je me suis réveillé à l’hôpital sans me souvenir de quoi que ce soit. Là j’ai commencé à avoir peur: “Je peux vraiment me tuer”, ai-je pensé. Je voulais arrêter, je ne savais pas si c’était la meilleure chose que de risquer ma vie de cette façon. »

En disant cela, le pilote espagnol fait référence à sa première année dans la catégorie 250cc, saison qu’il avait entamée sans aucune perception du danger.
Après cette prise de conscience en 2006, et en particulier en 2008 lors de sa première année en MotoGP, le doute est revenu à la suite de plusieurs sérieuses blessures.

En 2013, sa chute à Assen semble avoir eu des conséquences sur son rythme sur le mouillé et le séchant, mais ceci s’est progressivement estompé et, aujourd’hui, le pilote Ducati est tout à fait capable de mener une course sous la pluie.

Pour autant, il reste même l’un des pilotes les plus fiables du plateau avec seulement 5 chutes en 2011 et 2012, 3 en 2013, 2 en 2014, 3 en 2015, 11 en 2016 et 9 cette année.

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team