L’expérience que vient de connaître Jorge Lorenzo en F1 sur le circuit de Silverstone était bien préparée et beaucoup plus important que le peu qui avait révélé, puis qu’elle a duré trois journées. Trois jours intenses, mais le champion du monde MotoGP en titre était plus que satisfait à son issue.

Le pilote majorquin n’a pas caché ses émotions et s’est montré très volubile: “D’abord, je tiens à remercier Monster pour m’avoir donné cette occasion. Ce fut une grande expérience, comme un rêve devenu réalité. Ces derniers jours ont été très spéciaux pour moi. J’ai eu l’occasion de travailler avec les meilleurs ingénieurs de ce sport, de piloter une voiture de F2, de faire des séances d’essai au simulateur et , finalement, de pouvoir pilote ‘la bonne’. Aujourd’hui, j’ai pu expérimenté ce qu’est piloter une voiture de F1. Cela a été une journée incroyable. Je suis très satisfait du chrono que j’ai fait à la dernière sortie . D’après ce que m’ont dit les ingénieurs, mes temps étaient vraiment compétitifs. La voiture est très douce, je m’attendais à ce qu’elle soit beaucoup plus nerveuse et difficile, mais au final, tout était très bien; le volant, le moteur, tout. C’est assez facile de conduire la voiture, c’est vraiment très rapide dans les virages et l’ adhérence y est irréelle. Lors du premier tour, la puissance se fait sentir, mais quand on s’y habitue, c’est similaire à une MotoGP, mais les virages c’est un autre monde, au moins 40 km/h plus vite en passage en courbe. J’étais aussi surpris de voir comment vous pouvez freiner tard, ainsi que le niveau d’adhérence que la voiture peut conserver à plein gaz dans les virages rapides. C’est inhumain.”

Source : Marca

cujieslusaa8ys8lorenzo-formula-1-9lorenzo-formula-1-12lorenzo-formula-1-5lorenzo-formula-1-10

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo