Septième du Championnat du Monde MotoGP en 2017, Lorenzo a marqué 137 points. Si l’on divise sa rémunération annuelle de 12,5 millions par ce total, on obtient une somme dépensée par Ducati pour le pilote espagnol de 91 240 euros par points, ce qui n’est pas très loin du record de Valentino Rossi (environ 125 000).

« J’ai un bon contrat parce que ma valeur sur le marché était élevée, explique Jorge. Beaucoup de pilotes en parlent, mais quand j’ai signé le contrat, j’avais déjà été cinq fois Champion du Monde. J’ai gagné beaucoup de victoires – 44 en MotoGP, et réalisé beaucoup de pole positions (ndlr : 39 en MotoGP, 65 au total). Je me suis battu pour le titre mondial pendant neuf ans. Je mérite mon salaire. »

« De toute évidence, on dit que votre valeur est celle de votre dernière course. Ma dernière course s’est soldée par une chute donc ce n’est pas très élevé ! Et la saison dernière n’était pas bonne. Mais j’ai la chance d’être ici pour la passion parce qu’économiquement, heureusement je vais bien. »

« Je serai compétitif si je décide de continuer. Ma priorité est de rester avec Ducati pour finir ce que j’ai commencé, c’est-à-dire essayer de remporter le titre mondial. S’il est possible de continuer avec Ducati, je serai très heureux. Il est trop tôt pour en discuter parce que nous n’en avons pas encore parlé, mais je suis sûr que tôt ou tard cela arrivera et nous verrons alors ce qui se passera. »

« Je pense non seulement à mes attentes, mais à toute l’équipe. Nous croyons fermement que nous pouvons le faire, que nous pouvons gagner le Championnat. D’abord, avec Andrea. Il ne l’a pas fait mais il s’est battu pour le Championnat jusqu’à la fin. Il a gagné beaucoup de courses. »

« Alors maintenant, l’équipe croit qu’il est possible de le faire. J’attends cette année avec impatience car ça pourrait être la première saison pour Ducati que ses deux pilotes se disputeront le Championnat du Monde jusqu’à la fin. C’est ma volonté et c’est ce que je suis impatient de voir et ce que je travaille à réaliser. »

« Nous avons toujours besoin d’une moto performante à chaque course de l’année. Je suis convaincu que l’équipe le fera cette saison. Et quand cela arrive, c’est une question d’être rapide et plus rapide que le reste. Gagner des courses et se battre pour le titre sera la conséquence de beaucoup de travail acharné. »

« Vous ne pouvez être sûr de rien, mais manifestement j’ai terminé le championnat à un niveau assez élevé. Évidemment, ce n’était pas le niveau que je voulais parce que je voulais être comme j’étais dans ma meilleure période avec Yamaha. Je pense que je peux le faire aussi avec Ducati. J’espère que nous pourrons le faire dès le début au Qatar et essayer de gagner la course. »

Photo © Ducati

Source : Crash.net