Avec le calage Big Bang du moteur Honda 2017 qui le rend plus exploitable, KTM sera la seule marque a encore utiliser un moteur à calage Screamer l’année prochaine.

“Bon, Paulo, ils sont bien gentils à Paddock-GP, mais on ne comprend rien à ce qu’ils disent…”
 – T’inquiète Billy, je vais t’expliquer: un Screamer, c’est un moteur qui hurle, comme le Honda ces dernières années.
– Et ?
– Un Big Bang produit un son beaucoup plus grave, comme le Ducati.
– Et alors? On n’est pas à un concert de musique…
– Ben, un Screamer, dont le bruit plus aigu est engendré par des explosions régulières et nombreuses, est finalement moins efficace avec le pneu.
– Ah ! Ben pourquoi ?
– Euh… Là je t’avoue que je sèche un peu. “

Le sujet est effectivement un peu complexe à comprendre et nous ferons cet hiver un dossier technique complet sur le sujet.

En attendant, Peter Mc Laren, notre confrère de Crash.net, a interrogé Mika Kallio sur ce qui est aujourd’hui un des domaines prépondérants de la performance d’une MotoGP, à savoir la délivrance de la puissance en sortie de virage. Celle-ci est intimement liée à l’état des pneus, la géométrie du châssis et… au calage du moteur.

Mika Kallio: “Bien sûr, c’est quelque chose à quoi nous pensons; quel est le meilleur à utiliser. Si vous regardez comment les moteurs étaient dans le passé, il semble qu’ils essaient maintenant d’utiliser plus la puissance en bas, le couple et l’ accélération. Pour essayer de mieux conserver la durée de vie des pneus et également trouver de l’adhérence en sortie de virage, avec cette stratégie de moteur [Big Bang].
Il est difficile de dire exactement ce qui est le meilleur. À l’heure actuelle, nous nous efforçons de trouver de l’ adhérence, mais je pense que ce n’est vraiment pas à cause du moteur. C’est juste plus la combinaison du châssis, du bras oscillant et de la suspension.
Ce qu’ils vont faire [avec le moteur] pour l’ année prochaine n’est pas ma décision. Pour les prochains essais , ils vont faire un certain développement du moteur, ce qui sera intéressant, mais pour le moment, les problèmes proviennent plus du côté du châssis que du moteur. ”

Avez-vous déjà testé une version Big Bang du moteur RC16? 

“Pas vraiment. Plus tôt dans la saison , nous avons essayé des moteurs un peu différents, mais fondamentalement, à ce jour, ce que nous utilisons maintenant était le meilleur, et la plupart des essais ont été effectués avec ce type de moteur.”

La question qui se pose maintenant aux ingénieurs de KTM et de savoir s’ils doivent chercher à mettre au point leur châssis avec un moteur Screamer difficile et très typé ancienne génération, ou s’ils doivent sauter le pas aussi vite que possible en adoptant un moteur Big Bang plus doux et économe pour le pneu.

La réponse pourrait paraître évidente, mais les hommes de Mattighofen ont souvent adopté des stratégies différentes et moins conventionnelles que leurs concurrents… à commencer par leur châssis tubulaire.

Tous les articles sur : Mika Kallio