Le pilote britannique Cal Crutchlow a chuté au septième tour du Grand Prix du Qatar, suite à un manque de localisation de sa Honda RC213V sur le circuit de Losail.

Comme le GPS est interdit en MotoGP, les motos ont recours à des boucles enfouies sous l’asphalte en plusieurs endroits du circuit, délimitant ainsi quatre secteurs. L’électronique embarquée se charge ensuite de situer la moto dans les virages suivants et d’y fournir les différents réglages préprogrammés (frein moteur, Traction Control, etc).

Une mauvaise interprétation électronique de ces signaux ont conduit le pilote à la chute dans le septième tour de ce Grand Prix du Qatar.

Le week-end aura été particulièrement laborieux pour le Britannique de 30 ans et son équipe technique qui auront travaillé d’arrache-pied pour solutionner leurs problèmes électroniques, et malgré des progrès significatifs entrevus lors des qualifications de samedi, tous leurs efforts consentis n’auront donc pas été récompensés lors de la course de dimanche.

Le team va maintenant procéder à une analyse poussée et minutieuse de toutes les données accumulées au cours de ce premier week-end du championnat qui compte 18 épreuves. Il espère fortement pouvoir trouver l’origine des difficultés qui ont empêché leur progression avant le deuxième Grand Prix de l’année qui se disputera en Argentine dans deux semaines.

Cal Crutchlow #35 – chute

“Je suis bien sur extrêmement déçu mais ce n’est qu’un euphémisme pour être honnête. Nous avons rencontré des problèmes électroniques tout au long du week-end avant d’en connaître à nouveau en course. La moto n’arrivait pas à localiser l’endroit où elle se situait sur le circuit. C’est comme si la lecture des informations s’effectuait dans les mauvais secteurs : dans le dernier partiel elle se comportait comme si je me trouvais dans le premier secteur, etc… C’est la raison pour laquelle je suis parti à la faute.”

“Je suis vraiment contrarié pour l’équipe car nous nous sommes durement démenés tout au long du week-end et je pense sincèrement que nous aurions pu faire partie du groupe des cinq le pilotes qui ont mené l’épreuve mais je ne pouvais simplement pas accélérer dans les bouts droits. Je ne sais pas encore de quoi il s’agit mais nous allons analyser tout cela en détail plus tard avec l’espoir de pouvoir à nouveau faire preuve de rapidité en Argentine.”

Lucio Cecchinello (Manager de l’équipe LCR Honda)

“La chute de Cal ce soir est grandement regrettable car il évoluait à un rythme remarquable et améliorait ses temps à chaque tour et se rapprochait progressivement de Viñales et Pedrosa. Nous connaissons cependant encore des problèmes avec la nouvelle électronique et c’est ce qui est à l’origine de la chute de Cal. Nous travaillons actuellement de façon très intense et étroite avec le HRC pour tenter de trouver une issue à ces difficultés et trouver enfin la bonne direction. Nous allons maintenant nous concentrer sur l’Argentine où Cal avait réalisé une superbe course l’an passé puisqu’il était monté sur le podium ! Je tenais sincèrement à remercier tous nos partenaires pour leur fidèle support et leur motivation pour que nous réussissions dans notre parcours.”

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda