Jorge Lorenzo a dominé la course du Grand Prix de France MotoGP ce dimanche. En pole position pour la 63e fois de sa carrière, il a mené la course de bout en bout et terminé devant Valentino Rossi et Maverick Vinales.

Ces trois pilotes ont donc participé à la conférence de presse post-course.

Cette journée a été bonne,” confie Lorenzo. “Nous étions confiants, mais il fallait attendre la course pour évaluer les conditions de la piste. Elle était glissante durant les premiers tours et j’ai préféré être prudent. Ensuite, j’ai imprimé mon rythme. Aujourd’hui, nous avions une bonne moto et les pneus sont meilleurs. Michelin a accompli un excellent travail depuis Jerez. Je voulais conserver mon rythme en 1.33 et ne rien changer de mes trajectoires ou me relâcher pour commettre une erreur stupide.

Lorenzo souligne la réactivité de Michelin, “Je n’ai pas été critique sur les Michelin à Jerez. J’ai simplement exprimé mon ressenti pour qu’ils comprennent qu’ils avaient besoin de travailler et ils l’ont fait. Auparavant, lorsque vous vous plaigniez, il n’y avait pas de réaction ou des réactions tardives. Avec Michelin, bien que manufacturier unique, ils travaillent et veulent progresser. Je les ai félicités hier et encore aujourd’hui.”

Sur le nombre de chutes aujourd’hui (7 durant la course), Lorenzo donne un début d’explication, “Sur les Michelin, la moto n’est pas totalement sous contrôle. C’est un pilotage bien plus physique et vous devez vous y faire.”

Le Majorquin mène désormais le classement provisoire du Championnat et se concentre pour le prochain rendez-vous au Mugello, “Mugello est un des tracés que je préfère et qui correspond à mon style. Il faudra être prudent en particulier face aux Ducati qui testent beaucoup là-bas. Nous évaluerons notre niveau face aux autres.

Pour Valentino Rossi et Maverick Viñales, les conditions ont été le facteur important, “La piste était plus chaude qu’hier. Après la course Moto2 et le réservoir plein, je pense que ça joue un rôle,” affirme Rossi.

En troisième ligne sur la grille, Valentino Rossi est parvenu à remonter pour se placer en deuxième position après seulement quelques tours, “Partir septième et terminer second est une bonne course,” explique Rossi.Ces points sont importants au Championnat et nous nous rapprochons de Marquez et Lorenzo. Mon départ n’a pas été très bon, mais j’ai réussi à combler l’écart. La piste était plus délicate aujourd’hui, après les Moto2, et la température plus élevée que samedi.” Dans quelques jours, Rossi se rendra au Mugello sur ses terres, “C’est un tracé fantastique, mais courir à domicile est toujours spécial.

Après Loris Capirossi en 2008 à Brno, Maverick Viñales a écrit une nouvelle page d’histoire pour Suzuki ce dimanche au Mans. L’Espagnol s’est hissé sur le podium, son premier en MotoGP, “C’est une journée incroyable,” explique le pilote Suzuki. “J’ai remporté mon premier Grand Prix ici au Mans et aujourd’hui je monte sur mon premier podium MotoGP. Je tiens à remercier l’équipe pour le travail accompli jusque-là. Nous avons fait une bonne course, mais elle n’a pas été simple en particulier avec Dani qui remontait.”

Pour Viñales, ce podium n’influe pas sur son avenir en MotoGP, “Ma décision devient de plus en plus claire, mais j’ai besoin de réfléchir au calme pour la prendre, ça reste une décision importante,” conclut-il.

Le prochain rendez-vous du calendrier se tiendra au Mugello en Italie dans quelques jours.

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Team Suzuki Ecstar