Après la conférence de presse pré-événement à Austin, nous tentons ici de faire le point sur la rumeur du passage de Jorge Lorenzo chez Ducati.

Les faits:
Jorge Lorenzo n’a apporté aucune précision sur son avenir en conférence de presse: “je ne peux rien vous dire de plus que ce que je vous ai dit en Argentine.
Quand ma décision sera prise, dans le futur, vous la connaîtrez tous.”

Interrogé sur le sujet lors de la même conférence, Valentino Rossi a répondu avec sa finesse habituelle: “vous savez, personne ne veut parler du futur de Lorenzo chez Ducati, alors moi non plus.”

La tournure est amusante car sous couvert de ne rien dire, le Docteur confirme déjà à moitié le transfert. Pour un peu, on avait le droit à un “personne ne veut dire que Lorenzo va chez Ducati, alors moi non plus”

Une fois la conférence en anglais terminée, les pilotes se lèvent et vont parler aux journalistes de leur presse nationale. Cela n’est jamais filmé.

GPone, qui envoie généralement deux ou trois journalistes sur chaque Grand Prix, a alors recueilli d’autres propos du Docteur:  “Vous dites qu’il a signé? Cela a été un choix courageux. Je lui souhaite bonne chance, ainsi qu’à Ducati.  Jorge est un pilote fort et qui pilote bien. Il le fera aussi là-bas.”

Interprétation:

Là, Valentino Rossi ne peut que feindre d’apprendre la nouvelle. Au cœur de l’affaire depuis le début, voire même partiellement son instigateur d’après certains, le pilote aux neufs titres mondiaux est parfaitement tenu au courant en temps réel de la situation chez Movistar Yamaha. Si rien n’était signé (ou sur le point de l’être), il ne s’étendrait pas sur le sujet.
Et pourtant…

Les faits:

GPone reporte: “je ne sais pas si c’est le cas”, plaisante Valentino Rossi.

Le numéro 46, après avoir rappelé son passage chez les rouges, s’interroge alors sur qui va partir de Ducati pour céder sa place au Majorquin et qui va remplacer Lorenzo chez Yamaha: “Je ne sais pas qui restera chez Ducati. Qui viendra chez Yamaha? Quiconque m’irait bien. Vinales est l’un des pilotes les plus forts, avec un grand talent, nous sommes d’accord, (mais) on peut dire la même chose de Iannone.”

Interprétation:

Une fois de plus, il ne servirait à rien de s’étendre sur le sujet si l’affaire n’était pas déjà entendue. Dans sa réponse, Valentino Rossi confirme donc sans en avoir l’air le départ de Lorenzo mais tente également de rendre incertaine l’arrivée de Vinales.

Couper l’herbe sous le pied de Jorge Lorenzo est une chose qui ne le dérange pas, bien au contraire, mais faire de même par rapport à Lin Jarvis en est une autre, qui serait de très mauvais goût au moment où Valentino Rossi tisse des liens commerciaux très serrés avec la firme d’Iwata. D’où le nom de Iannone pour tenter de brouiller les cartes.

En fait, depuis plusieurs mois, VR46 ne cesse d’encenser le pilote Suzuki avec un objectif bien précis, pilote qui, de son côté, habite maintenant en Italie, où il y fréquente une Championne de Motocross et s’entraîne fréquemment sur une certaine piste de terre à Tavullia…

Quand?

Des dernières informations que nous avons recueillies hier du Texas, il ressort que la date la plus probable de l’annonce se situe maintenant en fin de semaine prochaine/début de semaine de Jerez.

Ces interprétations n’engagent bien entendu que nous.

Crédit photo : MotoGP.com, hier à Austin.

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP