Le Tourist Trophy a accueilli cette année deux motos étroitement dérivées des Grands Prix, avec une Honda RCV Replica engagée pour Bruce Anstey par le concessionnaire Padgett’s, et une Suter MMX 500 préparée par le constructeur suisse pour Ian Lougher.

La Honda RC213V-S a été fabriquée à 200 exemplaires, sur la base de la Honda RC213V-RS Open de MotoGP de 2014, avec la même électronique, mais sans la boîte seamless, et avec la distribution pneumatique remplacée par des ressorts de soupapes. Avec un poids à vide (avec huile et eau, sans carburant) de 170 kg pour la route et 160 pour la piste, elle dispose de 215 chevaux à 13 000 tours / minute. Son prix est de 188 000 euros.

Au TT, la Honda a été pointée à 311,2 km/h en vitesse de pointe dans Sulby Straight (record officiel 332 km/h par Bruce Anstey en 2006 sur 1000 Suzuki) et elle faisait clairement partie des favorites, jusqu’à ce que Bruce Anstey (46 ans) ne chute très violemment lors des essais du jeudi 2 juin dans Keppel Gate à 226 km/h. Le Néo-Zélandais était héliporté au Nobles Hospital pour vérification de sa cheville blessée au North West 200. Il pilotait lors de sa chute une CBR1000RR et non la RC213V-S. Mais le pilote était bien secoué, et il lui fallut beaucoup de courage et de détermination pour se classer vendredi dernier cinquième de l’épreuve vedette du Tourist Trophy : le Senior TT.

Dans ce Senior TT, le vainqueur Michael Dunlop battit le record du tour de l’épreuve à 215,590 km/h de moyenne. C’était incroyablement rapide, et assez près du record absolu sur un tour établi par une moto de GP pendant une course de Grand Prix à 220,721 km/h de moyenne par Barry Sheene (Suzuki) à Spa (sur le circuit de 14,120 km) le 3 juillet 1977. Il s’agissait d’une quatre cylindres deux-temps, tout comme la Suter MMX 500 amenée par le constructeur suisse cette année au TT. Fabriquée à 99 exemplaires, la Suter est équipée d’un V4 2-temps de 576 cm3 qui délivre 195 chevaux. Son poids est de 127 kg et son prix de 120 000 euros.

Faire fonctionner correctement un moteur 4 cylindres 2-temps sur le circuit Snaefell Mountain du TT, long de 60,7 km, est un véritable casse-tête, avec les variations d’altitude et d’humidité. C’est pourquoi la Suter a commencé à fonctionner normalement mercredi dernier, lors du tour d’essai pour le Senior TT. Son pilote Ian Loucher se classait 34e de la course de ce senior TT, et si cette performance vue du continent ne soulevait qu’un enthousiasme modéré, par contre sur place les Britanniques spécialistes de l’épreuve applaudissaient des deux mains « une moto nouvelle au TT, avec une équipe néophyte et un pilote de 52 ans sorti de la retraite juste pour cette course ». Ian Lougher, dix fois vainqueur du TT et neuf fois du North West 200, compte également 32 victoires au Southern 100. Comme au TT la catégorie Superbike est ouverte à toute moto « avec l’accord de l’organisateur », il ne restera plus qu’à revenir l’année prochaine pour tenter d’approcher le record mythique de Barry Sheene. Suter a déjà annoncé son retour pour 2017, quand Padgett participera à son 40e TT.

tt2

Tous les articles sur :