Orlando Omicini a été chargé par le procureur adjoint Paolo Gengarelli d’analyser les circonstances de l’accident survenu le 22 mai, à Misano Adriatico, et qui a coûté la vie à Nicky Hayden quatre jours plus tard.

Il a rendu sa conclusion aujourd’hui et il en résulte une co-responsabilité, le champion américain ayant franchi le Stop à 20,6 kilomètres par erreur «en omettant de s’arrêter et de donner la priorité malgré la signalisation horizontale et verticale largement visible », tandis que le conducteur de la Peugeot 206 roulait à 72,8 km/h au lieu des 50 autorisés.

Si l’auto avait respecté la limitation de vitesse, « soit en réagissant et en freinant, soit en continuant à la vitesse constante, l’accident aurait entièrement été évité » précise l’expert.

Les circonstances sont donc éclairées mais elles ne feront pas revenir pour autant le champion du monde 2006, véritable gentleman du paddock, qui reste bien présent dans nos souvenirs, ainsi que dans un petit coin anonyme de Misano

Tous les articles sur les Pilotes : Nicky Hayden

Tous les articles sur les Teams :