L’IRTA et Dorna ont signé pour prolonger leur partenariat pour cinq ans de plus à l’occasion du Motul TT Assen.

Carmelo Ezpeleta, le CEO de Dorna Sports, Hervé Poncharal, le président de l’IRTA, et Mike Trimby, le CEO de l’IRTA, étaient réunis en conférence de presse jeudi après-midi à Assen pour annoncer que Dorna et l’IRTA continueraient à travailler main dans la main pour cinq ans de plus.

Fondée en 1986, l’IRTA (International Road-Racing Teams Association) représente les teams de chacune des trois catégories de Grand Prix et collabore avec la FIM et Dorna afin de protéger les intérêts des teams et des pilotes du Championnat du Monde.

Ce renouvellement de contrat est accompagné d’un soutien financier revu à la hausse pour les teams, Dorna s’étant engagée à réduire les coûts de la compétition pour les catégories Moto3™ et Moto2™ mais aussi pour les teams indépendants en MotoGP™.

Carmelo Ezpeleta, CEO de Dorna : « Nous avions commencé en 1992, il y a 25 ans, et la première chose que nous avions faite avait été de nous mettre d’accord avec l’organisation qui représente les teams et les pilotes sur la façon dont nous devions diriger le Championnat. C’est le sixième accord que nous ayons fait, nous avions fait une annonce ici à Assen il y a cinq ans et nous annonçons maintenant le renouvellement, dont nous sommes très fiers. L’IRTA est une partie très importante du nouveau système. Cet accord est aussi une nouvelle base pour la catégorie MotoGP et nous avons déjà annoncé avec l’IRTA que nous aideront davantage les teams de 2017 à 2021. Je suis très fier et extrêmement heureux de continuer à travailler avec l’IRTA, très heureux d’annoncer ce renouvellement jusqu’à 2021. La procédure normale est d’aller de cinq ans en cinq ans mais je suis sûr que nous travaillerons toujours avec l’IRTA. Je tiens à adresser mes remerciements à Mika Trimby, qui est le fondateur de l’IRTA. »

Herve Poncharal, Président de l’IRTA : « En tant que président de l’IRTA, je représente tous les teams présents sur la grille. C’est un plaisir que de rester cinq années de plus. Tout est fluide entre la FIM, la Dorna, l’IRTA et la MSMA, c’est comme un rêve de renouveler ce contrat. Plus de stabilité pour les teams avec un soutien financier, c’est tout ce que nous avions espéré. Grâce au nouveau règlement, nous aurons six constructeurs dès l’an prochain en MotoGP™, ce qui donne aux équipes indépendantes encore plus d’options. »

Crédit : MotoGP.com

Tous les articles sur :