“Si les fans italiens feront la paix avec moi ? Rouler chez Ducati ne suffit pas. J’ai battu Valentino à égalité de motos, et c’est pourquoi ses nombreux fans ne me le pardonneront jamais.” 

Dans une interview à La Stampa, Jorge Lorenzo raconte dans quel état d’esprit il aborde cette saison 2017 et évoque sa cohabitation difficile avec Valentino Rossi chez Yamaha.

Une relation qui paradoxalement, pourrait bien s’améliorer rapidement…

“Dernièrement, il n’y avait aucune relation, mais notre relation sera meilleure dans des  équipes différentes. J’avais besoin d’ air et de nouvelles idées , car après neuf ans dans la même équipe, vous finissez par perdre la motivation. Quand vous êtes professionnel, la routine enlève quelque chose.
Les fans italiens continuent à me huer? C’est normal dans notre sport, en sachant que vous êtes fort, et craint. Gagner avec Ducati ne sera pas suffisant. Mais Valentino et moi-même, à Valence après la dernière course, nous avons célébré ensemble Yamaha et, entre guillemets, nous avons aussi fait un peu la paix. Nous nous sommes serrés la main, et nous avons parlé de l’avenir, et dans des différentes équipes, notre relation sera meilleure.”

Le syndrome Prost-Senna ?

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Movistar Yamaha MotoGP