Le team LCR Honda de Lucio Cecchinello travaille depuis 2006 avec Honda en MotoGP et souhaite poursuivre cette stratégie en 2018.

Pourtant, la Dorna préférerait persuader chacun des 6 constructeurs de fournir une équipe d’usine et une équipe privée. Or, l’autre team privé équipé en Honda, Marc VDS, grâce à un budget garanti jusqu’en 2021, prévoit un accord pour continuer avec la firme de Tokyo. Cela ne semble néanmoins pas vraiment inquiéter Lucio Cecchinello. Il est vrai que ses rapports se sont visiblement renforcés avec le constructeur japonais au cours de la saison dernière, Cal Crutchlow travaillant activement pour développer les motos du HRC.

Günther Wiesinger (Speedweek) a pu interviewer le team manager italien.

Lucio, vos collègues Honda de chez Marc VDS, grâce à un budget garanti jusqu’en 2021, prévoient de continuer avec Honda en 2018. Qu’en pensez-vous? Vous êtes vous-même également convaincu que vous pourrez continuer avec Honda.

“Michael Bartholemy, le Team Principal de Marc VDS, fait un travail incroyable. C’est un très bon gestionnaire. Je suis impliqué dans les courses de moto depuis 30 ans, mais je n’ai jamais été en mesure d’obtenir un budget cinq ans à l’ avance. Je n’ai jamais trouvé autant d’ argent que lui. Vraiment étonnant. J’ai beaucoup de respect. Je fais de mon mieux. Mais peut-être que je ne suis pas assez bon !”

Mais vous travaillez en MotoGP depuis 2006 avec le HRC. Votre équipe a célébré deux victoires en MotoGP l’an dernier, Cal Crutchlow a terminé sixième du Championnat du Monde. Vous n’êtes pas inquiet, n’est-ce pas?

“Depuis que je suis impliqué dans le sport moto, avant même que j’ai mon team, j’ai utilisé du matériel Honda. Cela fait 24 ans. J’ai commencé dans la catégorie italienne Sport Production avec Honda. Avant, j’étais un mécanicien dans une équipe Honda. J’ai été un pilote de la Coupe Honda. J’ai gagné le Championnat d’Europe 125cc en 1995 avec Honda. Après, j’ai monté ma propre équipe de GP 125cc avec Honda et le Japonais Nobby Ueda.”

En 125cc, vous avez même battu Valentino Rossi sur l’Aprilia d’usine…

“(Rires). Valentino était âgé de 15 ans, il était au début de sa carrière. J’avais plus d’expérience, en tant que pilote. Mon histoire personnelle avec Honda est donc très longue. C’est une vraie relation et cela me briserait le cœur si cette collaboration se terminait. Cela me ferait de la peine. Bien qu’il ne soit parfois pas facile de maintenir une relation équilibrée avec une si grande entreprise. Parce que, en tant que propriétaire de l’ équipe, vous représentez très peu, vous êtes petit et vous demandez quelque chose pendant longtemps.”

Si KTM fournit une équipe privée l’année prochaine, ils vont probablement équiper tous leurs quatre pilotes avec le même matériel car les motos 2016 ne seront  peut-être pas assez puissantes. Ne serait-ce pas attirant ?

“J’irai avec Honda en 2018. Puisque de toute façon aucune équipe d’usine avec qui je puisse travailler ne se profile, je voudrais approfondir davantage la collaboration avec Honda.
Ce n’est pas un secret que nous avons reçu une demande de Suzuki au printemps 2016. En conséquence, nous avons discuté avec Nakamoto et Livio Suppo pour le HRC, de comment nous pouvions continuer notre collaboration à l’avenir. Ils se démènent beaucoup pour le LCR. Regardez autour de vous combien d’ingénieurs d’Honda viennent chez nous dans le box, combien de pièces nous recevons pendant les tests. Nous ne pouvons pas affirmer que nous ne somme pas heureux de cette collaboration. J’ai déjà serré la main pour conclure un accord avec le HRC. Cependant, je leur ai demandé de ne pas augmenter les prix du matériel pour les années à venir. L’offre de Suzuki avait de quoi me faire réfléchir : soit, pour le prix maximum de 2,2 millions d’euros par pilote et par saison, je recevais le plein soutien de l’usine, y compris les évolutions, soit je restais chez Honda, où j’avais peut-être une moto de l’année précédente…
La nouvelle offre de Honda a été la clef pour ne pas changer de marque. Nous avons trouvé un bon compromis avec Honda. Nous avons donc décidé de rester chez Honda à l’avenir. Voilà notre plan.”

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda