Au vu de sa situation géographique et de la période de l’année, et sans même parler de la « malédiction Michelin », il eut été étonnant que le Grand Prix de Malaisie puisse échapper totalement aux intempéries météorologiques…

La pluie a donc fait son arrivée aujourd’hui sur le circuit de Sepang, et elle reviendra épisodiquement le balayer tout au long de ce week-end.

Pour rappel, Sepang se trouve à proximité immédiate de l’aéroport de Kuala Lumpur.

Carte satellite dynamique

Météo

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :