Il y a des choses importantes dans la vie, et d’autres qui le sont moins. Cela n’empêche pas de sourire de temps en temps, comme le propose le Champion du Monde en titre dans son dernier blog publié par Repsol.

« Bonjour à tous les fans de Box Repsol !

« Je vais vous dire quelque chose dont je ne parle pas souvent, mais c’est vraiment important avant de participer à un GP : mes étranges rituels d’avant-course, ou superstitions. Vous pourriez être surpris, mais je ne me considère pas comme superstitieux.

« Je ne crois pas aux superstitions banales, et je ne pense pas que je vais avoir de la malchance en passant sous une échelle ou en voyant un chat noir. Je n’ai pas de chat parce que je passe trop de temps loin de chez moi et je ne serais pas capable de m’en occuper (mais je pourrais en avoir un ! Ha ha ha).

« Quand une course tombe le 13, je me concentre sur la victoire, ce n’est pas un nombre malchanceux. Je n’ai pas vraiment de porte-bonheur, mais si quelqu’un me donne un cadeau avant une course particulièrement bonne, j’ai tendance à le chérir.

« Cependant, il y a certaines choses que je fais à chaque GP : le dimanche pour la course, je porte toujours un slip rouge, et pour les séances d’essais, je porte des bleus.

« Je monte toujours sur la moto du côté gauche, et avant une course je m’habille dans le même ordre. Mais tout cela n’a pas vraiment d’importance. Donner mon meilleur et travailler avec toute l’équipe est ce qui fait vraiment un week-end incroyable.

« Je pense que la plupart des athlètes ont une sorte de superstition comme celles que je viens de mentionner, mais ce ne sont que de petites routines qui m’aident à me concentrer sur la course.

« Pendant un GP, ​​vous devez rester concentré du vendredi au dimanche. Ces petites habitudes m’aident à rester concentré sur ce qui est le plus important et à me préparer pour la course. Je fais cela parce que je pense que c’est bon pour moi personnellement, pas parce que ça va me porter chance en course. Comme je le dis, le travail d’équipe est beaucoup plus important que la couleur de vos sous-vêtements ha ha ha !

« Nous devons travailler dur en course, nous assurer que toute l’équipe est concentrée, éviter les chutes majeures et essayer d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

« Je suis sûr que notre préparation affecte beaucoup plus le résultat du GP que la date de la course, ou combien de chats noirs ont croisé mon chemin dans le paddock (en fait, je ne me souviens pas d’avoir vu des chats dans le paddock).

« Comme toujours, merci pour votre soutien. Maintenant je vais toucher du bois ! »

Marc Márquez.