Si, pour des questions de coût et de décalage horaire, la plupart des membres du paddock sont restés sur le continent américain entre les Grands Prix d’Argentine et des Amériques, certains rappelés par des obligations sont revenus entre-temps en Europe pour quelques jours, tels Johann Zarco et Loris Baz qui seront présents à la Sunday Ride Classic.

Marc Márquez, quant à lui, a tenu à participer à une réunion de l’Esclat à Barcelone, une association qui aide les personnes atteintes de paralysie cérébrale.

Avant de retourner sur le circuit d’Austin où il règne en maître, le pilote Honda s’est exprimé sur le début de saison, comme le reporte MundoDeportivo : ” lors de chaque saison, les erreurs se paient cher et, au final, une course très longue à, et, dans l’une ou l’autre, toujours tu finis par faire une erreur ou un résultat nul. J’ai déjà dépensé mon joker très vite et j’ai maintenant la mentalité de terminer les courses et de continuer marquer des points. “

“Des adversaires, il y en a plusieurs. Pour le moment, je suis huitième au championnat et il y en a sept devant. Les deux pilotes Yamaha sont apparemment les plus forts et vont rendre les choses plus difficiles. Le début de Maverick a été incroyable, parfait, et déjà tout le monde pouvait le deviner lors de la pré-saison. «

“Sans doute que je n’espérais pas commencer avec une chute, mais il reste du temps pour tourner la page. Nous sommes dans un monde de compétiteurs et nous sommes là pour changer les choses.”

Interrogé sur ses attentes lors du prochain Grand Prix, le pilote Honda a répondu : ” chaque année est différente. J’ai un très bon palmarès à Austin mais cela ne signifie pas que j’arrive et je gagne. Il faut travailler et voir où nous pouvons arriver le dimanche. C’est un très bon circuit pour faire le premier podium de l’année. Si nous allions sur un autre circuit que Austin, la pression serait la même, et j’essaierais de monter sur le podium. Nous abordons chaque course avec la mentalité maximale et l’objectif de gagner. Dans la deuxième course, je suis tombé, mais une chose est de tomber quand tu es cinquième et une autre l’est quand tu luttes pour la victoire. Il faut travailler comment nous le faisons jusqu’à présent.”

Enfin, Marc Márquez a donné son opinion sur les réelles intentions de Valentino Rossi : “je ne le vois pas travailler pour Maverick. Je le vois travailler pour obtenir le titre. Tout le monde veut être devant et on énonce toujours la loi du coéquipier, qui est le premier adversaire. Tous les pilotes, du premier au dernier, veulent gagner, mais seulement un peut le faire. “

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team