Le constructeur français a placé deux motos sur le podium final du Championnat de France pré-Moto3 Objectif Grand Prix organisé par Thierry Capela sous l’égide de la FFM, avec comme pilotes Matthieu Gregorio et Joris Ingiulla.

Sherco a été fondé en 1998 par Marc Teissier et Andreu Codina, tous deux anciens pilotes de trial, qui en 2002 ont acheté la marque HRD et se sont lancés sur le marché des 50 cm3/125 cm3 enduro et supermotard. En 2016, Matthew Phillips, un Australien de 23 ans, a été sacré Champion du Monde de la catégorie E2 en enduro au guidon d’une Sherco 300 SEF-R, tandis que la marque remportait le titre constructeurs devant Husqvarna, KTM et Yamaha.

La branche vitesse est moins développée que celle du tout-terrain chez Sherco, ce qui n’a pas empêché le constructeur nîmois d’être le plus représenté en Championnat de France pré-Moto3 en 2016. Dans une interview accordée à Cycle News, son fondateur Marc Teissier explique quand on lui demande ce qu’il pense des lois d’émission de l’Union Européenne que « leurs décisions sont stupides pour les minorités comme nous. Nous vendons 6 000 motos, et des compagnies comme Easyjet ou Ryanair polluent plus avec un seul vol que toutes nos motos en un an.

« Au départ, nous avions peur de l’homologation de l’UE et c’est pourquoi nous avons commencé à développer un système d’injection de carburant pour deux-temps. Mais nous avons aussi travaillé pour trouver des façons de garder le système que nous avons et nous sommes maintenant en mesure de passer l’Euro 4 avec l’homologation du carburateur. Et pour moi c’est mieux, car le carburateur correspond plus à la mentalité du deux-temps. Il a la simplicité et la facilité d’utilisation et d’entretien pour le client à moindre coût. L’injection de carburant ne peut qu’ajouter un coût supplémentaire à la moto.

ctyuioupapture

« Sherco est une entreprise petite, mais dynamique. Il n’y a pas dans notre capital d’investisseurs extérieurs. Notre financement est d’origine familiale et nous procédons progressivement de manière calculée. Nous nous salissons les mains quand c’est nécessaire. Nous sommes Champion du Monde d’enduro face à KTM, Husqvarna, Yamaha, Honda et Beta, ce qui en soi est déjà une preuve de compétence.

« Nous arrivons maintenant à la fin de notre plus grande phase d’expansion avec une gamme complète de motos. Nous avons lancé notre nouvelle 125 deux-temps au salon EICMA à Milan en novembre dernier, et dans un délai de quelques mois, elle sera prête pour le marché. Cela a été un gros investissement à faire, mais nous avons maintenant presque terminé le processus et ce sera un bon travail.

 « Je comprends ce que les gens signifient quand ils disent, « regarde la F1 ou le MotoGP ». Mais la F1 ou le MotoGP est seulement un laboratoire ou une vitrine pour le sommet de l’industrie des véhicules à moteur. Il y a seulement 20 motos ou voitures sur la piste et tous sont des prototypes. Ils ne sont pas à la disposition du public, vous ne pouvez pas acheter une voiture de F1 pour faire du sport le week-end ».

catyuioppture

Lors du Salon de la Moto, la Sherco avait été présentée sur le stand FFM en présence de Jacques Bolle, Président de la FFM, Didier Valade, représentant de Sherco, Philippe Thiebaut, Directeur Technique National, Patrick Coutant, Président de la Commission Nationale de Vitesse et d’Alain Bronec, Responsable de la Filière Vitesse France.

Photos © Photopress et FFM

Source : Cycle News

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :