La jeune pilote espagnole, Maria Herrera, a connu un hiver difficile. Sans guidon, on avait d’abord parlé d’un rapprochement avec RBA, l’équipe de Jose Gutiérrez Boé, mais c’est finalement une association avec le team Laglisse qui avait permis à l’ex-coéquipière de Fabio Quartararo de s’aligner in extremis en Championnat du monde, avec le soutien financier de son papa.

Après avoir obtenu les places de 16ème, 14ème, 23ème et 19ème lors des quatre premières manches, l’alchimie ne fonctionne plus entre la seule pilote du plateau et l’équipe espagnole.

Jaime Fdez-Avilés (Team Manager): “Bien qu’il nous aurait plus de poursuivre ce projet et de contribuer à la progression de Maria en Mondial, je crois qu’il s’agit actuellement de la meilleure solution. Après 21 titres récoltés par le Team Laglisse, nous savons très bien quelle est notre façon de travailler et quels sont les objectifs que nous devons poursuivre. Durant cette première partie du Mondial 2016, et après les divergences que nous avons eues avec les personnes qui dirigent la carrière de Maria, je pense que le mieux est de mettre une fin à notre accord et que ces différences n’affectent pas à la carrière sportive de Maria, à laquelle je souhaite la meilleure chance possible pour ce qui reste de la saison. Nous concentrerons tous nos efforts sur le Championnat du monde Junior Moto3 et le Championnat d’Europe de Superbike, où nous continuerons de nous battre pour la victoire, ce qui est là où j’ai toujours voulu avoir à mon équipe”.

L’avenir de Maria Herrera s’obscurcit donc à nouveau même si la jeune pilote devrait bien être au Mans, dans une semaine. Le papa est en train de remuer ciel et terre pour terminer la saison avec sa propre équipe, baptisée MH6, nom commercial enregistré depuis un certain temps pour des questions de merchandising.

La pilote est sympathique et le papa aussi. Nous les avions rencontrés dans des moments difficiles et c’est pour cela que nous avions déjà lancé un appel.
Nous ne pouvons que leur souhaiter bonne chance, même si l’affaire est loin d’être gagnée sur le long terme…