Jeudi dernier, nous nous sommes faits l’écho d’un article du site Corsedimoto, une émanation de La Gazetta dello sport, qui annonçait en exclusivité le retour de Marco Melandri en MotoGP. Nous étions alors plus que dubitatifs…

Dès l’après-midi, le site italien revenait un peu en arrière mais confirmait les liens entre le pilote transalpin et la firme bavaroise. Seul, le but de cette moto était alors quelque peu différent: “Secret: la création d’une moto spéciale de ultra-haute performance. Elle ne sera pas mise en production, elle pourrait servir de base pour une entrée en MotoGP, bien que ce ne soit pas certain puisque BMW a toujours affirmé que le MotoGP n’était pas vendeur et qu’ils ne s’en souciaient pas. Leur but est d’impressionner avec une «super moto» qui représente le maximum de leur technologie. Un exercice d’ingénierie et de style, un peu comme l’a fait Kawasaki avec la H2 à moteur suralimenté.”

MotoGP ou exercice d’ingénierie, le média italien s’est visiblement fait tourner en dérision par une chaîne de télévision italienne à l’occasion du Superbike à Misano.

Corsedimoto, piqué au vif, réagit donc en fournissant l’enregistrement audio de la conversation de Marco Melandri avec un contact chez BMW: “Je pense que personne ne sait rien … parce j’y suis allé sans rien savoir. Je suis allé dans un bâtiment pour voir une moto … il y avait tout le groupe de travail qui était avec moi en 2012, complètement opposé à celui de Berti Hauser (Directeur technique de BMW Motorrad), même Berti Hauser et BMW ne savent rien … c’est une chose étrange .”

En résumé, nous avons donc un projet ultra secret, ignoré de BMW lui-même, et dont les premiers essais auront lieu à Brno des 23 au 25 juin prochains, le tout révélé par une bande audio à la James Bond.

Haaa, l’Italie… on les adore !

Tous les articles sur :