Du côté des terres australes, on fait plutôt confiance aux gens compétents dans leur domaine. La réfection du revêtement du circuit de Phillip Island avait ainsi été supervisée par Casey Stoner en 2013, avec les excellents résultats que l’on a ensuite constatés.

En cette fin de semaine, le gouvernement de l’Etat de Victoria, où se trouve Phillip Island, vient d’annoncer la nomination de Mark Webber au conseil de Direction de l’AGPC (Australian Grand Prix Corporation). Le pilote australien de F1 et d’endurance va siéger au directoire de la société qui organise le Grand Prix de F1 à Melbourne pour les trois prochaines années au moins. AGPC supervise également la mise sur pied de la manche du MotoGP à Phillip Island, sous la houlette de l’ancien champion Mick Doohan.

« L’Australian Grand Prix Corporation joue un grand rôle pour attirer les visiteurs et booster l’économie du pays, a expliqué John Eren, ministre en charge du tourisme. La nomination de Mark Webber apporte une nouvelle dimension à cette démarche étant donné sa notoriété et sa crédibilité ».

« Je suis très fier de contribuer à la réussite d’un événement majeur comme le Grand Prix d’Australie, a confié Webber. C’est à Melbourne que j’ai débuté en F1 et que j’y ai marqué mes premiers points avec Minardi. Si je peux rendre à mon pays le support que j’y ai obtenu pour me lancer dans la carrière, j’en serai très heureux ».

Webber a participé à 215 Grands Prix au cours de 12 saisons en Championnat du Monde de F1 avec neuf victoires, 42 podiums et 13 pole positions. Il a été sacré Champion du Monde en endurance en 2015, et a mis fin à sa carrière il y a un an.

Mick Doohan, 5 fois Champion du Monde en 500 cm3, disait de Mark Webber en une toute autre occasion que sa récente nomination à l’AGCP, « Mark est un excellent pilote australien qui travaille dur. Il est regrettable qu’il n’ait jamais été couronné Champion du Monde de Formule 1, mais c’était un cas de malchance plutôt que de mauvaise gestion.

« Je pense que l’Australie a été le bénéficiaire de tout ce qu’il a fait et accompli. Sans aucun doute, il lui reste encore beaucoup à faire. Je pense que son espace mental l’a encouragé à raccrocher son casque et à essayer un autre chemin de l’autre côté de sa vie. »

Photo de titre : Troy Bayliss offrant à Mark Webber un tour du Queensland Raceway en 2012 (© motorcycledaily.com)

Photo ci-dessus : Wayne Gardner, Mick Doohan, Remy Gardner et Mark Webber (© speedcafe.com)

Source : grandprix.com.au

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :