Parmi les équipes françaises phares qui s’illustrent brillamment sur la scène sportive internationale, il y a bien sûr l’incontournable troupe de guerriers de chez Tech3 menée par le Général Poncharal. Mais il y a aussi les commandos du GMT94 encadrés par l’inoxydable Christophe Guyot. Ceux-là ont pris la couronne mondiale en Endurance au terme des 8 heures de Suzuka avec l’élément en plus qui fait chavirer les cœurs. Car, dans le même temps, c’est un pilote tricolore qui est remis sur le devant de la scène. Un Mike Di Meglio titré en Grand Prix en 125cc et qui revient ç la lumière.

La Yamaha GMT94 a remporté dimanche le championnat du monde d’endurance motocycliste (EWC), à l’issue des 8 Heures de Suzuka (Japon), cinquième et dernière manche de la saison 2016-17 remportée par sa la Yamaha Factory Racing Team. Deuxième du classement général avant cette dernière course, à seulement un point de la Suzuki Endurance Racing Team, tenante du titre, la Yamaha frappée du 94, pilotée par l’Espagnol David Checa, l’Italien Niccolo Canepa et le Français Mike Di Meglio a terminé onzième des 8 Heures de Suzuka, contre une dix-huitième place pour la Suzuki.

Pour Mike Di Meglio, c’est un juste retour à la lumière. Cette saison 2017 aura été synonyme pour le pilote né le 17 janvier 1988 de victoires aux 24h du Mans (France) et aux 8 Heures d’Oschersleben (Allemagne). Un parcours qui s’est donc terminé avec une couronne mondiale. De 2014 à 2016, il avait le statut de pilote en MotoGP en faisant notamment des tests pour Aprilia, fonction qu’il poursuit encore à l’occasion.

De 2009 à 2013, il a évolué sans grand succès d’abord en 250cc puis en Moto2. La gloire, il l’a connue en 2008 avec une consécration en Championnat du Monde 125cc. Ceci après quatre succès en France, en Espagne, en Allemagne et en Australie. Ses premiers titres de gloire remontent à 2001, année où il rafle la coupe Conti 50cc, puis en 2002 où il sort vainqueur du Prix de l’Avenir et arpente le championnat de France Open 125cc. C’est en 2003 qu’il débute en Grand Prix et sa première réalisation a lieu en 2005 en Turquie.

Le revoilà parmi les ténors de la piste et les incontournables de l’histoire moto française. Un palmarès qui ne demande qu’à s’étoffer encore un peu plus en 2018…

Tous les articles sur les Pilotes : Mike di Meglio

Tous les articles sur les Teams :