Que d’émotion l’an dernier pour l’équipe Monster Yamaha Tech3 à l’issue d’une course hallucinante, dont la météo semblait provenir d’un magasin de farces et attrapes, tandis que son scénario était digne du grand Federico Fellini, né à quelques kilomètres du circuit à Rimini.

Le week-end du Gran Premio di San Marino e della Riviera di Rimini prenait une belle tournure l’an dernier dès le samedi, avec une bonne sixième place lors des qualifications pour Bradley Smith, devant les deux Ducati officielles d’Andrea Iannone et Andrea Dovizioso.

En début de course, au fur et à mesure que les leaders Jorge Lorenzo, Marc Marquez et Valentino Rossi repassaient par leurs stands pour y changer de motos et donc de pneus, Bradley Smith continuait et prenait la tête de la course. Il était tout simplement leader à l’issue du huitième tour, 0.4 devant Marquez, 0.9 devant Lorenzo et 4.4 devant Rossi. Mais avec des pneus inadaptés, la résistance du Britannique fut rapidement battue en brèche, et il se retrouva vingt-et-unième au onzième tour, ce qui n’amusait plus personne chez Tech 3. Mais pendant que les autres paniquaient plus ou moins, Bradley restait constant et remontait magnifiquement jusqu’à la deuxième place, son meilleur résultat en MotoGP, et son deuxième podium après Phillip Island 2014.

Cette année, Smith est malheureusement forfait en raison de son accident des 8H d’Oschersleben, et il est remplacé par Alex Lowes, qui l’a fort honnêtement suppléé en Grande-Bretagne à Silverstone, obtenant la treizième place pour son premier Grand Prix en MotoGP, devant Hector Barbera. Les choses se passaient beaucoup moins bien pour Pol Espargaro, victime d’une grosse chute en compagnie de Loris Baz, mais qui heureusement pourra être présent à Misano, contrairement au Français.

Selon Hervé Poncharal, « c’est pour nous un changement rapide, car après avoir terminé le British Grand Prix, nous nous dirigeons tout droit vers Misano pour la treizième manche. Ce fut un week-end difficile pour nous à Silverstone, et tout d’abord nous avons été heureux d’apprendre que Pol était OK et prêt pour la course de Misano. En outre, Alex a fait un excellent travail à son GP à domicile, remplaçant Brad, et nous avons tous été impressionnés par son travail et son attitude.

« Nous avons quelques bons souvenirs de l’année dernière, où Bradley a fait un travail superbe et a décroché la deuxième place en course dans des conditions mixtes. Bien sûr, il est très regrettable qu’il soit blessé et nous lui envoyons nos meilleurs vœux et espérons qu’il se remet bien.

« En ce qui concerne nos attentes, nous espérons pour Pol un bon week-end, et qu’il puisse terminer la course aussi près que possible des pilotes d’usine pour refaire un peu de terrain sur Cal dans la bataille pour les indépendants au championnat. Quant à Alex, son objectif est de continuer à apprendre, étape par étape, puis de terminer à nouveau dans les points. Les Yamaha ont une bonne histoire sur cette piste, donc nous avons pour but d’y obtenir  deux résultats positifs. Nous nous réjouissons pour l’événement, et nous allons garder nos doigts croisés pour une bonne météo. »

2015-MGP-GP13-Smith-Italy-Misano-333

Tous les articles sur : Bradley Smith, Pol Espargaro