Valentino Rossi a prévenu : à domicile, sur son terrain et devant son public, il ne se laissera pas monter sur les pieds. Il ne faudra pas non plus traîner sur sa trajectoire alors qu’il est en plein effort.

Qu’on se le dise, le Doctor administrera un remède de cheval à ceux qui auraient l’idée de le contrarier ce week-end, dans son dispensaire de Misano. Aleix Espargaro a pu le vérifier et en a fait les frais au tout début de ce qui n’était qu’une seconde séance d’essais libres.

Sur la trajectoire de la Yamaha alors qu’il était au ralenti, le frère d’un Pol qui a réussi le meilleur temps cet après-midi a subi les foudres du nonuple titré qui lui a fait comprendre par un geste sans équivoque sa colère.

Sur cet incident, il s’est expliqué au micro de Paddock-GP présent sur place : « j’étais dans un tour rapide et je suis arrivé sur deux pilotes. Maverick Vinales et Aleix Espargaró. Les deux pilotes m’ont vu. Maverick a ralenti et s’est effacé mais Aleix est resté sur la trajectoire. Je ne comprends pas ce comportement et ce n’est pas la première fois. Je me suis retourné pour lui faire comprendre qu’il n’avait rien à faire là et je crois qu’il m’a fait un geste comme pour aller me faire voir.  C’est peut-être sa façon de s’excuser, alors je lui ai répondu de la même façon ». Un malentendu général qui aura mis l’ambiance dans ce Grand Prix de San Marin…

Crédit Photo : MotoGP.com

Tous les articles sur : Aleix Espargaro, Valentino Rossi