C’est un Jorge Lorenzo aussi rayonnant que le soleil au-dessus du tracé de Misano qui en a terminé avec sa première journée du Grand Prix de San Marin. Il n’est pourtant que quatrième. Mais devant ses deux rivaux au championnat. Et, surtout, sans forcer le moins du monde.

Car le Majorquin, au moment de faire la synthèse, l’a clamé à qui voulait l’entendre. Sa performance, il l’a réalisée avec des pneus bien fatigués tandis que la concurrence jouait avec des semelles neuves. Si bien que demain, on va voir ce que l’on va voir ! « Cette journée a vraiment été bonne » se réjouit le Majorquin. « Il semble bien que l’on ait trouvé quelque chose sur la moto qui me permet d’être bien plus à l’aise pour rouler à un rythme très régulier ».

Attention, le marteau ne serait plus loin d’avoir été retrouvé : « je suis particulièrement satisfait de cette quatrième place car j’ai fait mon temps avec des pneus usés. Les autres étaient en pneus neufs. Avec des gommes fraîches, j’aurais été entre cinq et sept dixièmes plus vite. Nous avons gagné en confiance et nous verrons ce que ça va donner demain en progressant encore. Nous sommes sur la bonne voie et nous pouvons prétendre à la victoire ». On rappellera que Por Fuera est celui qui a le plus gagné sur le tracé de Misano avec des victoires en 2011, 2012 et 2013, sans compter ses rangs de second en 2008, 2009, 2010 et 2014. Il est aussi le détenteur du record du tracé…

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo