Le 23 août dernier, l’équipe Ducati prépara le GP de Misano en effectuant une journée d’essai qui se déroulait bien pour Dovi avec un chrono de 1’33.195 dans des conditions à peu près identiques à celle d’aujourd’hui (28° pour l’air et 45° pour la piste, contre 27° et 43° ce vendredi), mais se terminait mal avec une douloureuse torsion du genou droit consécutive à chute dans le virage 4. Il est parvenu aujourd’hui à se hisser en troisième position et sa confiance est revenue.

Septième des essais du matin en 1’33.863, à 0.4 du leader Valentino Rossi, Andrea progressait en 1’32.901 l’après-midi, à 0.132 de Pol Espargaro.

« La journée s’est très bien passée, je suis content de mes sensations et la vitesse est là. Il était important d’être devant dès le début dès ce matin, et aussi cet après-midi quand la température était élevée comme ce sera probablement le cas pour la course.

« Maintenant nous devons continuer à travailler sur les détails pour la course afin de peaufiner quelques détails. Mon rythme était bon en pneus usés, mais c’était le cas pour beaucoup de pilotes. Nous devons continuer dans cette voie car cet après-midi nous avons un peu amélioré les réglages. Je suis satisfait du pneu avant, qui a du positif et du négatif. Il est bien au freinage, en stabilité, mais le grip sur l’angle maxi est difficile à gérer. C’est pourquoi plusieurs pilotes ont chuté de manière identique. Ce pneu sera la clé de la course.

« La douleur à mon genou est pire qu’à Silverstone. Mais c’est normal, la douleur est toujours plus intense quelques jours après ce type de chute. Sur la moto, ça ne va pas trop mal. Il m’est plus difficile de marcher du box jusqu’à la moto, et de la moto jusqu’au box ! »

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso