Cela faisait des lustres que l’on n’avait pas vu Dani Pedrosa à pareille fête. Jusque-là triste sire d’un Márquez à qui il tient la chandelle au HRC, il semble apercevoir la lumière au bout du tunnel. C’est tout le mal qu’on lui souhaite avec cette seconde place au terme du premier jour à Misano.

De nouveaux pneus avant Michelin, des températures estivales et quelques changements accomplis lors de tests à Brno, et revoilà enfin notre Dani Pedrosa aux avant-postes. Il était temps et c’est rassurant, sauf pour des Yamaha qui voit là un nouveau protagoniste et allié de celui qu’il faut rattraper au championnat : Marc Márquez.

Reste que c’est devant son leader que Dani s’est cette fois positionné, et à 65 millièmes de la première place conquise par Pol Espargaró. Pour l’Espagnol vainqueur en 2010, cela commence enfin pas mal : « nous sommes partis du bon pied et j’en suis sincèrement content. C’est important de rester concentré sur la suite. Nous avons eu l’opportunité d’essayer toutes les configurations pneumatiques. Et les conditions de piste étaient idéales ».

« Après les tests de Brno, on a trouvé quelque chose dans les réglages qui me va bien. Il faut continuer dans cette direction, petit à petit. On a vu des choses positives à Silverstone, et maintenant ici. On gagne en confiance progressivement. Il faut rester dans cette dynamique, prendre un bon rythme et faire les bons choix de pneus pour la course ». La machine Pedrosa semble se remettre en marché !

Tous les articles sur : Dani Pedrosa