Après sa magnifique victoire de Silverstone, Vinales confirmait à Misano la compétitivité de sa GSX-RR en se qualifiant en troisième position aux côtés des Yamaha de Jorge Lorenzo et Valentino Rossi, devant Marc Marquez. Tous les espoirs lui étaient donc permis sur le World Misano Circuit Marco Simoncelli.

Son début de course fut excellent et il se maintint en troisième position, avant de se faire doubler au quatrième tour par Marc Marquez et Andrea Dovizioso. Il perdait de nouveau une place au tour suivant face au futur vainqueur Dani Pedrosa. Alors sixième, il remontait ensuite et passait Dovizioso. Mais en sortant des limites de la piste, il recevait une pénalité de la Direction de course et devait laisser la Desmosedici le redoubler. Il passait Dovi pour la deuxième fois et s’octroyait finalement la cinquième place.

Maverick expliquait ainsi sa course : « Je suis vraiment satisfait de cette course, et bien que je ne sois pas monté sur le podium, la cinquième place est un très bon résultat si l’on considère nos points de départ : c’est l’une des pistes les plus difficiles pour notre machine et ici, il faisait vraiment chaud – une condition dans laquelle nous avons toujours peiné récemment. Finir à la cinquième place, après avoir remporté une bataille acharnée, est un résultat positif.

« Pendant la course, je me suis senti vraiment à l’aise avec l’avant, mais l’arrière n’avait pas du tout de grip, donc je devais attaquer vraiment fort et adapter mon style de pilotage. J’ai réussi à me maintenir avec le groupe de tête au début, mais ensuite j’ai perdu du terrain. À peu près à mi-distance, j’ai senti que je pouvais attaquer plus fort et mes chronos sont devenus à nouveau plus rapides. J’ai dû reculer d’une position pour avoir dépassé la limite de la piste, mais je l’ai récupérée immédiatement. Je dois dire merci à mon équipe, ils ont fait un travail incroyable et c’est vraiment un soulagement de savoir que maintenant nous sommes aussi compétitifs dans des conditions chaudes. »

Ken Kawauchi, le Directeur technique, exprimait ainsi le point de vue de Suzuki : « La course d’aujourd’hui ne peut pas être considéré comme négative, mais par rapport à la dernière, nous ne pouvons pas être satisfaits. C’est dommage parce que pendant le week-end dans toutes les simulations de course, nous avons eu un très bon rythme avec les deux pilotes, mais finalement notre meilleur résultat en course est la cinquième place de Maverick. »

Tous les articles sur : Maverick Vinales