Tout était bien réglé et organisé par Ducati pour ce Grand Prix à domicile, avec les titulaires Andrea Iannone et Andrea Dovizioso, ainsi que le soutien de Michele Pirro en wild card. Mais la fêlure d’une vertèbre de Dovizioso bouscula tout ce bel ordonnancement de manière assez compliquée.

Iannone fut déclaré apte à courir par l’équipe médicale du Championnat, la Clinica mobile, mais l’autorisation de participer fut refusée par la Direction médicale du circuit de Misano, qui est responsable vis-à-vis de la loi italienne. Si Andrea avait chuté de nouveau sur sa vertèbre à la résistance structurellement affaiblie, cela aurait pu provoquer une section de la moelle épinière et une paralysie, comme ce fut le cas pour Wayne Rainey, justement à Misano. L’équipe médicale du circuit ne voulut pas prendre le risque. Iannone était évidemment furieux, et quand on lui annonça que la période de repos pour une telle blessure était de 25 jours, il promit qu’il participerait au prochain GP d’Aragon dans deux semaines.

Ducati nomma Michele Pirro titulaire afin de marquer si possible de précieux points au Championnat par équipes, où le Ducati Team a été rejoint à la troisième place à égalité par l’équipe Suzuki à Silverstone. Pirro, qualifié directement en Q2 avec le neuvième temps des essais libres, perdit donc le bénéfice de sa wild card et dut en passer par la Q1. Bien qu’alors avec un pneu de moins en Q2, il réussit à s’emparer du cinquième temps, 0.2 devant son coéquipier Andrea Dovizioso. Ce n’était pas une première, car l’année dernière déjà, Pirro s’était qualifié cinquième à Misano, Iannone septième et Dovizioso huitième.

« Tout d’abord je tiens à féliciter les gars de mon équipe, car après que Iannone, qui je l’espère aura un prompt rétablissement, ait été déclaré inapte, ils se sont vraiment surpassés aujourd’hui, estimait Michele. Après la FP3 je suis passé de wild-card à pilote de remplacement et en deux heures ils ont dû se déplacer dans le stand de l’équipe d’usine et travailler sur les deux motos d’Andrea. Malgré cela nous avons tous fait un excellent travail et obtenu un super résultat. J’ai amélioré mon temps de l’année dernière et je suis proche des meilleurs. Demain, ce sera une autre histoire, mais même si je ne prends pas part à toutes les manches du Championnat du Monde, je pars à l’avant de la grille et ma Desmosedici GP fonctionne vraiment bien, donc je suis confiant pour la course. »

Andrea Iannone était moins heureux : « Je suis mécontent de la façon dont tout s’est passé parce que ce matin, je sentais que je pouvais essayer de revenir sur la moto. Je savais que ça allait être difficile et peut-être que je ne pouvais pas continuer, mais je voulais essayer dans tous les cas. Malheureusement, j’ai été arrêté par le verdict des médecins avant que je puisse essayer. Évidemment, je suis très déçu, parce que c’est notre course à domicile et que j’avais des attentes élevées. En tout cas, je tiens à dire bonjour et merci à tous mes fans pour le soutien qu’ils m’ont montré et j’espère être en mesure de leur donner encore plus de bons résultats lors des prochaines courses. »

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Michele Pirro