Qualifié sixième sur la grille, Dovi a terminé sixième de la course, ce qui lui permet d’occuper la sixième position au classement provisoire du Championnat du Monde.

Malgré son genou tordu lors d’une séance de test privée quinze jours avant le Grand Prix, Andrea Dovizioso parvenait à se qualifier sur la deuxième ligne de la grille de départ. Il était devancé par son coéquipier Michele Pirro, suppléant d’Andrea Iannone touché à une vertèbre, mais put prendre sa revanche en course.

Dovizioso réalisait un bon départ qui lui permettait d’occuper la quatrième position derrière Jorge Lorenzo, Valentino Rossi et Maverick Vinales. Doublé par Marc Marquez, il passait Vinales et restait ainsi quatrième. Puis au septième tour arriva l’ouragan Dani Pedrosa qui ne fit qu’une bouchée de Dovi dans sa somptueuse remontée. Il luttait ensuite pour la cinquième place avec Maverick Vinales, derrière qui il franchissait finalement la ligne d’arrivée à la sixième place. Grâce à ce résultat, il occupe désormais la sixième position au classement provisoire du Championnat du Monde avec trois points d’avance (99 à 96) sur son coéquipier Andrea Iannone.

« C’est dommage car aujourd’hui, je pensais obtenir un résultat différent en course, regrettait Andrea. Malheureusement, nous luttons toujours pour essayer de faire tourner la moto comme celles de nos rivaux, et plus les tours passent, plus cette différence augmente. Pour réduire l’écart, je dois utiliser beaucoup d’énergie, pousser fort sur le guidon et mon style de conduite devient moins lisse et un peu plus brouillon. Pour faire un tour cohérent, il vaut mieux que je n’attaque pas trop dans les premiers tours, mais nous sommes obligés de le faire pour rester avec le groupe de tête. »

Tous les articles sur : Andrea Dovizioso