C’était Noël au Japon pour un Zarco qui est d’abord resté sur ses roues pour recueillir les fruits d’une course où il fallait maîtriser ses nerfs. Un exercice où Rins et Lowes n’ont pas excellé, donnant les clés du championnat au Français.

 

Voici les références disponibles:

 

Motegi Moto2

2015

2016

FP1 1’51.556 Tom Lüthi 1’51.816 Takaaki Nakagami
FP2 1’51.158 Johann Zarco 1’50.625 Tom Lüthi
FP3 1’50.909 Alex Rins 1’50.373 Tom Lüthi
QP 1’50.339 Johann Zarco 1’49.961 Johann Zarco
WU 2’03.645 Alex Rins (mouillé)  1’50.695 Tom Lüthi
Record 1’50.339 Johann Zarco  1’49.961 Johann Zarco
Course Zarco, Folger, Cortese (mouillé)

 

Les rebondissements ne se sont pas fait attendre dans cette édition du Grand Prix du Japon version Moto2. Dès le premier virage, Alex Rins est parti à la faute après s’être élancé pourtant brillamment de sa modeste 22ème place, rançon d’une épaule douloureuse après une chute lors des essais libres. Le pilote Sito Pons buvait ainsi le calice jusqu’à la lie au Motegi.

 

 

Quelques tours plus tard, c’était au tour de Sam Lowes de se mettre dans le bac à graviers alors qu’il venait de s’affirmer dans le trio de tête, récompense d’une manœuvre de dépassement sur le pilote Ajo. Un bonheur qui n’a duré que quelques mètres.

 

 

La concurrence directe décimée, le Champion du Monde en titre a observé, s’accordant une marge de sécurité sur Axel Pons qui finira par tomber tout en gardant le contact sur Nakagami et Morbidelli devant. Le rythme de la course était alors imposé par Lüthi.

Puis Johann Zarco a haussé le ton pour s’installer à la seconde position dans le sillage du Suisse leader. Le tricolore avait le rythme pour aller chercher la victoire, mais la priorité reste le championnat. La victoire revient dont à Lüthi devant un Zarco qui mène à présent la course au titre avec 21 longueurs d’avance sur Rins et 33 sur le vainqueur du jour. Lowes est rejeté à 60 points.

La troisième marche du podium revient de haute lutte à Morbidelli au détriment du local Nakagami qui n’a pu donc faire aussi bien que son compatriote Ono peu de temps avant au Moto3. Alex Rins termine 20ème. Cette course regrette six chutes dont trois dans le seul virage 10. Xavier Vierge ramène les points de la onzième place à Tech3.

Motegi Moto2 Course : Classement compilation crash.net

1. Thomas Luthi SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 42m 45.854s
2. Johann Zarco FRA Ajo Motorsport (Kalex) 42m 46.240s
3. Franco Morbidelli ITA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (Kalex) 42m 51.717s
4. Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 42m 51.944s
5. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Kalex) 43m 2.100s
6. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 43m 6.258s
7. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 43m 6.537s
8. Julian Simon SPA QMMF Racing Team (Speed Up) 43m 6.614s
9. Marcel Schrotter GER AGR Team (Kalex) 43m 10.248s
10. Xavier Simeon BEL QMMF Racing Team (Speed Up) 43m 12.967s
11. Xavi Vierge SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 43m 16.012s
12. Luca Marini ITA Forward Team (Kalex) 43m 18.137s
13. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 43m 18.245s
14. Tetsuta Nagashima JPN Ajo Motorsport Academy (Kalex) 43m 21.202s
15. Isaac Viñales SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 43m 21.340s
16. Edgar Pons SPA Paginas Amarillas HP 40 (Kalex) 43m 25.412s
17. Jesko Raffin SWI Sports-Millions-EMWE-SAG (Kalex) 43m 25.544s
18. Ratthapark Wilairot THA IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 43m 31.112s
19. Remy Gardner AUS Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 43m 33.764s
20. Alex Rins SPA Paginas Amarillas HP 40 (Kalex) 43m 50.577s
21. Naomichi Uramoto JPN Japan-GP2 (Kalex) 43m 51.770s
22. Taro Sekiguchi JPN Team Taro Plus One (TSR) 44m 12.490s
Iker Lecuona SPA Technomag Racing Interwetten (Kalex) DNF
Axel Pons SPA AGR Team (Kalex) DNF
Lorenzo Baldassarri ITA Forward Team (Kalex) DNF
Alex Marquez SPA Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (Kalex) DNF
Danny Kent GBR Leopard Racing (Kalex) DNF
Jonas Folger GER Dynavolt Intact GP (Kalex) DNF
Sam Lowes GBR Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) DNF
Robin Mulhauser SWI CarXpert Interwetten (Kalex) DNF

 

 

Tous les articles sur : Alex Rins, Johann Zarco, Sam Lowes, Thomas Luthi