Nombreuses ont été les chutes aujourd’hui et ce, toutes catégories confondues. 27 au total. Les explications peuvent être multiples, allant d’une piste sale le matin à des températures de piste se refroidissant très rapidement dès le milieu d’après-midi.

Voici quelques nouvelles des blessés.

Dani Pedrosa: “Je suis évidemment très triste de ce qui est arrivé, puisque j’étais impatient de courir au  Japon sur le circuit à domicile de Honda et sur une de mes pistes favorites. J’étais dans le tour de sortie de mon dernier run en FP2 quand j’ai momentanément perdu l’arrière en entrant dans le virage #11, et quand le pneu a retrouvé de nouveau de l’adhérence, cela m’a propulsé dans les airs. Il n’y a pas beaucoup plus à dire; maintenant je veux juste me concentrer sur mon rétablissement pour revenir sur ma moto dès que possible. Mes meilleurs vœux à Hiro [Aoyama], qui me remplace et courra devant la foule à domicile.”

Note : Clavicule droite cassée, Dani Pedrosa s’est envolé pour retourner en Espagne voir le Docteur Mir.

Eugene Laverty: “Les essais de l’après-midi se déroulaient très bien. J’ai commencé la session avec le pneu arrière dur, je faisais vraiment des bons temps avec le bon rythme et j’arrivais jusqu’à la treizième position. Aussi, sur la fin, nous avons essayé le pneu arrière tendre et j’ai remarqué qu’il prenait plus de temps pour se réchauffer, aussi ai-je  essayé d’être prudent. Mais lors du premier tour, j’ai chuté dans la rapide courbe #6 quand le pneu arrière a glissé. J’ai été tout à fait chanceux à certains égards, parce que c’était un accident énorme. Heureusement, les résultats du scanner ont été complètement clairs et j’envisage de piloter demain. Je voudrais remercier le personnel du circuit de Motegi, les docteurs du MotoGP et le personnel de la clinique mobile pour avoir pris soin de moi.”

Note: Eugene Laverty devra subir un contrôle demain matin avant de recevoir le feu vert pour rouler.

Alex Rins: “Ce fut une journée très difficile. Le matin, je ne me sentais pas à l’ aise avec le réglage que nous avions choisi. Nous avons changé pour la séance d’essais de l’après – midi et je me sentais à l’aise avec la moto jusqu’à ce que je chute. J’ai pris un coup violent sur l’épaule là où je me suis blessé la clavicule et la vérité est que j’ai vraiment beaucoup de douleurs.”

Note : Alex Rins souffre d’une épaule meurtrie mais ne souffre d’aucune fracture.

Enfin, Rei Sato, pilote japonais effectuant une wild card, est également sous observation après s’être relevé avec une douleur à la cheville droite.

Tous les articles sur : Alex Rins, Dani Pedrosa, Eugene Laverty