Non, il ne s’agit pas d’un sujet pour se plaindre de la quasi disparition des Monster Girls au Grand Prix de France 2017 suite au changement de sponsor titre, ni même d’un penchant particulier pour fêter les Umbrella Girls japonaises à Motegi, mais bien d’une célébration de la gente féminine qui concourt en Grand Prix.

En effet, non seulement Maria Herrera a pu assurer sa fin de saison grâce au soutien du team AGR, mais Motegi verra un deuxième pilote féminin au départ de la course des Moto3.

Née en 1992, Shizuka Okazaki, sera effectivement wild card à domicile sur une TSR Honda du team Teluru & Kohara. Evidemment, aucune prétention de faire un coup d’éclat pour cette compétitrice du Championnat All Japan en catégorie J-GP3, puisque son meilleur résultat s’y révèle être à ce jour une modeste 13e place, mais une bien belle occasion de pouvoir voir le chemin qui lui reste à faire pour se battre avec les meilleurs…

Nous rappelons par ailleurs que Katsuyuki Nakasuga sera également wild card à Motegi, mais en MotoGP et pour Yamaha, bien sûr.

Tous les articles sur :